dimanche 22 octobre 2017 14:47:37

Algérie poste : Plus de 5.000 agents seront permanisés

Algérie poste lancera très prochainement un processus de permanisation de plusieurs milliers de ses employés, soit plus de 5.000 agents.

PUBLIE LE : 07-08-2017 | 0:00
D.R

Algérie poste lancera très prochainement un processus de permanisation de plusieurs milliers de ses employés, soit plus de 5.000 agents. Ces derniers sont employés au sein de cette entreprise sous le régime dit de contrats à durée déterminée, a affirmé Imane Houda Faraoun, ministre de la Poste et des Technologies de l’Information et de la Communication, lors de son passage sur les ondes de la radio Chaîne III.

Les employés concernés par cette confirmation progressive sont majoritairement des facteurs ou bien des agents dans des agences postales, contractuels, qui étaient  sans garantie d’être reconduits, une fois leur contrat achevé. L’ensemble des travailleurs contractuels, assure-t-elle, sera régularisé dans le courant de 2019, période durant laquelle leurs contrats arriveront à échéance.
La ministre signale que les premiers agents à être titularisés sont ceux dont le contrat prend fin dans le courant de l’année 2017. Les autres, dit-elle, le seront à leur tour, compte tenu de leur ancienneté ou bien encore de leur capacité à suivre une formation destinée à les intégrer dans des postes où leur carrière pourra évoluer.
Selon la première responsable du secteur, 2.600 d’entre eux ont été embauchés au titre d’un contrat de travail aidé (CTA) et 3.600 autres sous celui du dispositif d’aide à l’insertion professionnelle (DAIP). Toujours en matière de chiffres, la ministre met en avant le déficit que connaît l’entreprise publique en matière de ressources humaines en raison du départ de 4.000 agents à la retraite et qui n’ont toujours pas été remplacés. Selon elle,  les  bureaux de poste à travers le pays ne comptent que 3.400 facteurs seulement et cela « reste très insuffisant ».
Afin de remédier à ce manque flagrant en moyens humains, Algérie Poste prévoit dans sa stratégie de développement de  lancer, dans le courant de l’année 2018, un vaste plan de recrutement de  quelques milliers  d’agents.   
L’autre point abordé par la ministre à la radio est celui de la distribution des colis et du courrier. Selon la ministre, ce service souffre de certaines insuffisances dont le manque d’agents,  qui fait qu’il ne fonctionne pas correctemet.  A ce problème, elle ajoute le mauvais fonctionnement de la logistique, le manque d’optimisation des circuits et d’automatisation du tri du courrier, la négligence  en matière d’acheminement du courrier et des colis…
Elle assure, cependant,  que ces imperfections seront résorbées après l’acquisition de véhicules et d’équipements de tri automatique des lettres.
Néanmoins, elle assure qu’Algérie poste dispose aujourd’hui de tous les moyens nécessaires pour relever le défi de la numérisation et des nouvelles technologies. Il faut souligner que tous les bureaux de poste sont connectés à travers le territoire national.
Pour rappel, Algérie Poste compte actuellement 500 machines à affranchir intelligentes (affranchissement informatique du courrier) et une machine de tri automatique d’une capacité de 40.000 plis/heure.
Sur un autre registre, l’opérateur public a obtenu 750 milliards de centimes de résultats positifs en 2016, comparativement à 2015 où il avait enregistré un déficit de plus de 500 milliards de centimes.
Mohamed Mendaci
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions