mercredi 23 aot 2017 01:34:49

Nouvelles de Sétif, Université Ferhat-Abbes  : Relever le défi numérique

Nouvelle promotion de paramédicaux : Un soin particulier

PUBLIE LE : 06-08-2017 | 0:00
D.R

Page animée par Farouk Zoghbi

À la clôture de l’année universitaire au niveau des deux universités que compte désormais cette wilaya, un troisième pôle universitaire a vu le jour, à savoir l’École supérieure de formation de professeurs de l’enseignement d’El-Eulma, ce qui aura sans nul doute constitué un des éléments forts qui attestent des avancées qu’aura connues, ces dernières années, le secteur de l’Enseignement supérieur dans la wilaya de Sétif.

Des avancées d’autant plus importantes que cette wilaya, qui ne comptait en 1978 qu’un centre universitaire n’abritant pas plus de 250 étudiants, a  connu une formidable ascension qui lui permet d’accueillir aujourd’hui plus de 54.000 étudiants au niveau des deux universités Ferhat-Abbes et Mohamed-Lamine-Debaghine.
A l’issue de la cérémonie de clôture de l’année universitaire marquée par la présence du wali Nacer Maskri et des autorités locales, Abdelkrim Djenane, le recteur de cette université, n’a manqué pas de rappeler les deux  missions essentielles de l’université, à savoir « dispenser un enseignement de qualité et faire de la recherche scientifique utile».
A ce propos, il est utile de rappeler que des résultats encourageants sont déjà à mettre à l’actif de l’université Ferhat-Abbes, à travers une plus grande visibilité des nombreux sites web qu’elle héberge, de l’affichage individualisé des notes de 35.000 étudiants, de la numérisation du fonds documentaire de huit bibliothèques ainsi que l’informatisation prochaine et intégrale de l’administration de l’université, au moyen d’un logiciel conçu par le département informatique de la faculté des sciences.
 « Le défi du numérique qui nous a été lancé sera relevé », dira le recteur de cette université qui ne manquera pas, pour mettre en exergue les changements opérés au niveau des tendances lourdes, de citer quelques exemples révélateurs qui, pour le domaine de la pédagogie et de la formation, permettent à cette université d’accueillir déjà 8 sur les 14 domaines de formation pédagogique et scientifique qui composent le système national d’enseignement et de formation.
De formidables réalisations qui permettront aussi à l’intervenant de porter à la connaissance des partenaires économiques, notamment les entreprises et l’ANSEJ, que le nombre de diplômés cette année est de 6.850 dont 4.030 en licence, 2.130 en master et 690 en sciences médicales, au moment où pas moins de 170 doctorats ont été soutenus, soit un taux d’évolution de 89% par rapport à 2014-2015.

----------------////////////////

Nouvelle promotion de paramédicaux
Un soin particulier

A l’instar des secteurs de l’éducation et de l’enseignement supérieur qui connaissent une activité particulièrement intense en cette fin d’année, marquée notamment par la récompense des meilleurs lauréats des différents examens scolaires et la sortie de milliers de diplômés des différentes facultés et instituts des deux universités Ferhat-Abbes  et Mohamed-Lamine-Debaghine, le secteur n’est pas en marge de cette dynamique et contribue ainsi à doter plusieurs établissements qui sont dans le besoin en cadres paramédicaux.
Cette cérémonie, qui s’est déroulée à l’Institut national supérieur de formation paramédicale de Sétif, en présence du directeur de cette structure de formation  ainsi que de plusieurs responsables du secteur et du conseil de wilaya, a permis au directeur de la santé et de la population, Abdelkader Baghdous, de rappeler l’importance que revêt le volet inhérent à la formation paramédicale au niveau local et national, de même que les moyens consentis par l’Etat à l’effet de couvrir les besoins exprimés dans différentes spécialités.
En s’adressant aux 97 éléments de cette promotion qui ont reçu une formation théorique et pratique de 3 années au niveau de cet institut national, qui s’inscrit de plain-pied dans la dynamique de formation assurée par ce secteur dans différentes spécialités, le directeur de wilaya de la santé  et de la population ne manquera pas de souligner l’aspect qualitatif de cette formation et des programmes qui sont mis en œuvre par la tutelle.
Autant d’acquis qui ne sont pas sans traduire la dimension qui se doit des avancées qu’a connues ce secteur durant ces dernières années et qui lui permettent de compter aujourd’hui, pour la seule wilaya de Sétif, 1 CHU, 5 établissements publics hospitaliers,1 établissement hospitalier, 5 établissements hospitaliers spécialisés dont le  centre de rééducation fonctionnelle de Rass el Ma, l’hopital mère et enfant et le centre anticancéreux, cela, indépendamment de 228 salles de soins, 29 maternités, 69  polycliniques et 9 établissements publics de santé de proximité.
A l’issue de cette imposante cérémonie,  où il ne manquera pas de mettre l’accent sur les efforts qui restent encore à consentir pour une couverture adéquate en personnel paramédical notamment, le DSP et les responsables présents honoreront les lauréats de chaque spécialité, rappelant par la même les efforts  consentis par les gestionnaires et l’encadrement pédagogique de l’Institut national supérieur de formation paramédicale de Sétif, qui accueille aujourd’hui des stagiaires dont la moyenne au Bac dépasse 14 sur 20 et dont l’objectif visé est une formation de qualité adaptée aux réalités du terrain. 29 nouveaux infirmiers de santé publique, 23 manipulateurs de radiologie, 15 sages-femmes, 21 laborantins composent entre autres cette nouvelle promotion.

----------------////////////////

Alimentation en eau potable
Des mesures à impact immédiat

En cette période de chaleur caniculaire qui pèse sur la cité de Ain Fouara et toute sa région, l’alimentation des populations en eau potable constitue une préoccupation majeure  des responsables de cette wilaya qui se sont engagés dans la mise en œuvre d’un programme d’urgence à l’endroit de localités où l’assèchement partiel ou total de certains forages est relevé. Des décisions d’autant plus importantes qu’elles sont dictées aussi par le comportement de propriétaires de citernes tractées généralement d’une capacité de 3.000 litres, qui n’y vont pas avec le dos de la cuillère en mettant à profit cette conjoncture pour vous proposer la citerne entre1000 et 1500 dinars, et une fois votre tour arrivé.
Des actions sur lesquelles est revenu Nacer Maskri, le wali de Sétif, qui assistait aux essais dynamiques du tramway de Sétif  et qui soulignera: « Nous continuons en effet à accuser des problèmes importants en matière d’alimentation en eau potable, et dans ce contexte, nous pouvons scinder la wilaya en trois zones. La zone nord, qui souffre énormément, sachant qu’il n’y a pas de réserves phréatiques, et là nous faisons en sorte pour avoir le maximum de forages, la zone sud qui est quand même pourvue en eau à partir des forages de Kherzet-Youcef et Chaâba- l’hamra dont une partie à été mise en service avant d’arriver dans les prochains jours jusqu’à Salah Bey et Boutaleb pour couvrir toute cette région. Reste  le problème de la région de Sétif et El Eulma qui est la plus demanderesse en matière d’eau, ce qui nous amène à prévoir un programme d’urgence et là, je n’oublie pas de remercier le ministre des Ressources en eau qui a été très probant. En plus des 10 milliards de centimes qu’il nous a octroyés pour la réalisation de 5 nouveaux forages, il a mis à notre disposition une barge flottante que nous mettons en exploitation sur le barrage de Ain Zada à l’effet d’avoir une qualité d’eau meilleure,  ainsi que 6 camions-citernes qui sont déjà là pour alimenter les populations en eau potable.
En plus de ce programme d’urgence, nous avons également prélevé 15 milliards de centimes sur le budget de wilaya pour le raccordement de 8 autres forages en énergie électrique. »
Autant d’initiatives qui pourraient être consolidées par d’autres apports non moins importants comme les plus de 7 millions de m3 engrangés au niveau du barrage de Maouane, qui constitue avec celui de Draa Ediss, les deux maillons forts des grands transferts.
Pour nous enquérir de la réalité qui prévaut sur le terrain et la mise en œuvre de cet important programme nous avons contacté Ali Kara, le directeur de l’ADE de Sétif qui nous a indiqué que «  l’entreprise « Foremyd » chargée de la réalisation des 5 forages  se trouve à Sétif  et a déjà installé son chantier à Ain el Kahla et Tiner. Des prospections qui ont été faites, 5 endroits ont été retenus et confirmés par l’ENRH, il s’agit de Ain Kahla, Tiner, Bir Ensa, Ain Mouss avec différents scénarios tendant à fournir le plus rapidement possible l’eau aux citoyens. Par ailleurs, les 2 forages du parc d’attractions seront mis en service d’ici le 15 août de l’année en cours pour renforcer l’AEP de Sétif et El Eulma.
La barge à été également réceptionnée et mise en exploitation sur le barrage de Ain Zada tout comme les 6 camions-citernes qui ont été orientés vers les localités de Sétif, El Eulma, Ain el Kebira, Bouandas et Ain Oulmene . »

----------------////////////////

La gendarmerie nationale sur le terrain
Baisse des accidents

La campagne d’information et de sensibilisation lancée par le haut commandement de la gendarmerie nationale à travers le territoire national  bat son plein, marquée déjà par des résultats positifs sur des routes empruntées pourtant par de nombreux véhicules lourds et légers ainsi que des conducteurs de motocyclettes.
Au moment où la 3e semaine de cette vaste campagne s’écoule, les résultats enregistrés par les services du groupement territorial de la gendarmerie nationale de la wilaya de Sétif, qui portent leur activité sur les axes routiers desservant notamment la mer, à l’instar de la RN 9 en direction de la wilaya de Bejaia, la RN 75 que beaucoup d’estivants utilisent pour échapper aux bouchons et autres contraintes de la circulation qui surgissent sur la RN 9 ainsi que plusieurs autres points noirs relevés sur d’autres axes non moins importants, sont plus que révélateurs des efforts qui sont déployés de jour comme de nuit.
Dans ce contexte, le commandant Amamra Tarek, chef de service de la sécurité routière au niveau du groupement territorial de la gendarmerie nationale de la  wilaya de Sétif que nous avions accompagné à l’ouverture de cette campagne à «  Ain Tmar » et qui soulignait que c’était là une opération organisée au niveau des 48 wilayas du pays par le haut commandement de la gendarmerie nationale, ne passait pas sous silence les moyens importants déployés dans la wilaya de Sétif à l’effet de permettre aux nombreux conducteurs et leurs familles de « passer des vacances sans accidents » et partant, faire que cette wilaya ne revienne plus sur ces tristes marches d’un podium qu’elle a occupé de longue années durant.
Une wilaya qui, par le fruit de tous ses efforts, est descendue à la 9e place en 2015, pour occuper ensuite la 12e place en 2016 et « chuter » à la 19e place  au terme des 6 premiers mois de l’année en cours, marqués par une baisse de plus de 30% en matière d’accidents de la route par rapport à la même période de l’an dernier. De ce fait, notre interlocuteur  cite 131 accidents ayant engendré 45 morts et 233 blessés sur le réseau routier relevant de la compétence de la gendarmerie nationale.
Autant d’actions à fort impact qui sont consolidées dans cette vaste opération de prévention et de sensibilisation par le travail de nombreuses sections autoroutières, soit entre 160  et 200 motocyclistes, les actions banalisées, l’utilisation de l’escadrille de la gendarmerie nationale implantée à « El Hechichia » qui se veut être un moyen très efficace en la matière, le redéploiement des unités de la sécurité routière et un système adapté à l’endroit des conducteurs qui signalent à coups de phare la présence de radars et  barrages de la gendarmerie nationale sur les axes routiers, poursuit notre interlocuteur, tant et si bien que pour le seul mois de juillet, il a été relevé 57% d’accidents de moins sur les routes par rapport au même mois de l’an dernier, 33 % de moins de morts et moins 27% de blessés, ajoute le chef de service de la sécurité routière au niveau du groupement territorial de la gendarmerie nationale de la wilaya de Sétif.

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions