samedi 18 novembre 2017 15:01:07

Le Président Bouteflika procède à un mouvement dans le corps des secrétaires généraux des wilayas

Insuffler une nouvelle dynamique à la gestion des collectivités locales

PUBLIE LE : 17-07-2017 | 0:00
D.R

Le Président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a procédé hier à un mouvement dans le corps des secrétaires généraux des wilayas et des circonscriptions administratives, indique un communiqué du ministère de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Ce mouvement a touché 25 secrétaires généraux de wilayas et 4 secrétaires généraux de circonscriptions administratives.
 
A ce titre, sont nommés en qualité de secrétaire général de wilaya, Mesdames et Messieurs :
1. Meziane Nassiba, secrétaire général de la wilaya de Chlef
2. Bechelaoui Youcef, secrétaire général de la wilaya de Batna
3. Mezhoud Toufik, secrétaire général de la wilaya de Bejaïa
4. Mokhbi Mohamed, secrétaire général de la wilaya de Béchar
5. Aït Ahcen Rabah, secrétaire général de la wilaya de Blida
6. Mohamedi Farid, secrétaire général de la wilaya de Tamanrasset
7. Benamar Mohamed, secrétaire général de la wilaya d’Alger
8. Bouzegza Lounès, secrétaire général de la wilaya de Sétif
9. Lakhal Ayat Abdessalem, secrétaire général de la wilaya de Skikda
10. Bradai Abdelkader, secrétaire général de la wilaya de Sidi Bel-Abbès
11. Abla Kamel, secrétaire général de la wilaya d’Annaba
12. Mous Djahid, secrétaire général de la wilaya de Guelma
13. Bekkouche Benamar, secrétaire général de la wilaya de Constantine
14. Merzougui Mohamed, secrétaire général de la wilaya de Médéa
15. Hadjadj Messaoud, secrétaire général de la wilaya de Mostaganem
16. Benkeltoum Mohamed, secrétaire général de la wilaya de Mascara
17. Si Ali Meddah, secrétaire général de la wilaya d’Oran
18. Harfouche Benarar, secrétaire général de la wilaya d’Illizi
19. Cheurfa Aissam, secrétaire général de la wilaya de Boumerdès
20. Dif Taoufik, secrétaire général de la wilaya d’El Tarf
21. Lebad Hassane, secrétaire général de la wilaya de Tipasa
22. Saïfi Khedidja, secrétaire général de la wilaya de Mila
23. Mebarki Ahmed, secrétaire général de la wilaya d’Aïn Témouchent
24. Amrani Boualem, secrétaire général de la wilaya de Ghardaïa
25. Sellam Chikh, secrétaire général de la wilaya de Relizane

Par ailleurs, sont nommés en qualité de secrétaire général de circonscription administrative, Messieurs :
1. Dahadj Mohamed El Barka, secrétaire général de la circonscription administrative de Beni Abbès, à la wilaya de Béchar
2. Nouacer Brahim, secrétaire général de la circonscription administrative d’In Guezzam, à la wilaya de Tamanrasset
3. Bada Khaled, secrétaire général de la circonscription administrative de Touggourt à la wilaya d’Ouargla
4. Belouaar Kaddour, secrétaire général de la circonscription administrative de Djanet à la wilaya d’Illizi.

Le mouvement opéré par le Président de la République dans le corps des walis, walis délégués et secrétaires généraux des wilayas et des circonscriptions administratives vise à insuffler une nouvelle dynamique à la gestion des collectivités locales dans le cadre de la poursuite des efforts consentis en termes de développement et de modernisation du service public, a indiqué hier un communiqué du ministère de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire.
En vertu de ce mouvement, les postes vacants des walis, nommés ministres dans le nouveau gouvernement, ont été pourvus.
Ce mouvement a touché 25 secrétaires généraux de wilayas et 4 secrétaires généraux de circonscriptions administratives. Pour le corps des walis, le mouvement a concerné 23 wilayas. 13 walis ont été mutés à d'autres wilayas, tandis que 14 cadres ont été promus au poste de wali, dont 3 walis délégués et 11 secrétaires généraux de wilayas.
Dans ce cadre, les nouvelles nominations dans le corps des walis ont concerné 2 femmes, portant ainsi le niveau de représentation de l'élément féminin dans ce corps à 3 femmes walis. Les cadres chargés de ces responsabilités ont été choisis parmi les cadres ayant occupé différents postes de responsabilité au niveau des administrations locales et jouissant d'une expérience dans le domaine de la gestion publique locale.
La moyenne d'âge des cadres nommés récemment est de 57 ans, ces derniers étant âgés de 54 à 60 ans.
Pour les walis délégués, ce mouvement a touché 7 postes. Sept cadres ont été promus au poste de wali délégué, dont 1 inspecteur général de wilaya, 2 secrétaires généraux de deux circonscriptions administratives et 4 chef de daïra dont une femme. Ces cadres nommés récemment sont âgés de 51 à 63 ans. (APS)

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions