jeudi 21 septembre 2017 00:36:04

Projet de loi relative à la santé : Le premier ministre réunit un Conseil interministériel

Le Premier ministre, Abdelmadjid Tebboune, a présidé un Conseil interministériel auquel ont pris part les ministres des Finances, de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale et des Relations avec le Parlement

PUBLIE LE : 16-07-2017 | 0:00
D.R


Le Premier ministre, Abdelmadjid Tebboune, a présidé un Conseil interministériel auquel ont pris part les ministres des Finances, de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale et des Relations avec le Parlement, a indiqué hier un communiqué des services du Premier ministre.  
Lors de cette réunion, il a été procédé à « l’examen des questions liées à l’enrichissement du projet de loi relative à la santé et à la rémunération et aux marges bénéficiaires des pharmaciens d’officine», a précisé la même   source. Pour le premier point, le Premier ministre a décidé «l’ajournement, sine die», de l’examen de ce dossier, a ajouté la même source. Abordant la question des marges bénéficiaires des pharmaciens d’officine, le Premier ministre «a instruit les parties présentes en vue de constituer une commission regroupant les acteurs concernés (ministères de la Santé et du Travail, CNAS, SNAPO et Ordre des pharmaciens) pour discuter de tous les points en suspens et de lui soumettre leurs conclusions», a souligné le communiqué. Au terme de la réunion, le Premier ministre a tenu à féliciter le Syndicat national algériens des pharmaciens d’officine (SNAPO) et l’Ordre des   pharmaciens pour leur «sagesse» et pour leur «sens de responsabilités».

M. Abdelmadjid Tebboune a   reçu le vice-président de la Banque européenne d’investissement (BEI) en charge de la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord (Mena), Romain Escolano, qui effectue une visite de travail en Algérie, a indiqué hier un   communiqué des services du Premier ministre. L’entretien a permis d’évoquer «l’état d’évolution des relations qui unissent l’Algérie et cet important partenaire dont la collaboration remonte à plus de trois décennies», souligne la même source. A l’évocation du caractère traditionnel de ces relations, le   vice-président de la BEI a fait part à son hôte du «souhait» de cette   institution de «promouvoir de nouvelles voies de travail et de coopération avec l’Algérie ainsi que de sa disponibilité à apporter toute son expertise dans le domaine de l’accompagnement à la réalisation des grands projets».  
Pour sa part, M. Tebboune, tout en saluant «l’intérêt porté par cette   importante institution au développement de l’Algérie», a appelé à la   recherche d’«opportunités susceptibles de permettre un saut qualitatif dans le domaine de la coopération financière, particulièrement dans le montage des projets relevant des secteurs appelés à jouer le rôle de leviers de la croissance économique, notamment la PME-PMI», ajoute la même source.  
L’entretien a eu lieu en présence du ministre des Affaires étrangères,   Abdelkader Messahel.

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions