lundi 20 novembre 2017 14:32:52

Nouvelles de Sétif, Le wali sur les zones d’activités : constat rigoureux

Alimentation en eau : Une couverture équilibrée

PUBLIE LE : 25-06-2017 | 0:00
Ph.Krach

Page animée par F. Zoghbi

En inspectant les 3 zones d’activités de Halatma, dans la commune de Guedjel, le wali, qui a passé au crible la situation qui prévaut à ce niveau et, partant, l’évolution des différents investissements réalisés sur ces trois espaces, n’a pas manqué de dresser un constat rigoureux, prenant par là-même une série de décisions allant dans le sens de l’impulsion de ces projets.

Une situation marquée par un important retard dans la réalisation des projets qui sont implantés notamment au niveau des deux zones « halatma 1 et 2 » en dépit du fait que les affectations de terrains , octroyés pour beaucoup depuis déjà 2015, aient fait l’objet d’un net avancement dans le règlement des procédures administratives, même s’il subsiste encore quelques contraintes dont beaucoup ont été levées sur place par le wali qui a fixé des échéances pour d’autres.
Il reste que ces contraintes qui n’empêchent visiblement en rien la mise en œuvre des travaux pour la réalisation des 90 investissements d’un coût global de 59,59 milliards de dinars implantés sur ces 3 zones d’une superficie globale de 260 hectares pour induire la création de 12 434 emplois , n’ont pas avancé, sinon 3 projets en train de voir le jour et ne sont pas sans s’inscrire dans la dynamique d’un investissement porteur de richesse et d’emplois.
Il s’agit d’un complexe agro alimentaire qui induira la création de 360 emplois, une unité de verre imprimé pour une capacité de 80 tonnes-jour et 300 emplois extensibles à 500 postes de travail pour 2 milliards de dinars et la réalisation d’une usine de fabrication de camions, bus et véhicules utilitaires qui démarrera avec 1200 emplois directs et 3500 emplois indirects avec un taux d’intégration de 45%.
En recevant toutes les explications relatives à ces grands projets, le wali informera les investisseurs des nouvelles procédures de l’ANDI et prendra la décision comme à Guelta Zerga, lors de sa visite précédente, de mettre en place une cellule chargée d’aider et d’accompagner les différents investisseurs . Comme il instruira les responsables concernés d’ entamer une opération de mise en demeure à l’endroit de ceux qui n’ont pas encore commencé la réalisation de leurs projets et aller vers la restitution des parcelles qui ne sont pas exploitées, s’agissant de surcroit de terrains affectés depuis 2015. Il prendra également une série de décisions pour répondre à certaines préoccupations exposées lors de sa visite.

Mises en demeure

« L’état est en train de tout faire pour booster ces investissements et nous sommes la justement pour ce faire. Pratiquement la quasi totalité ont eu leurs actes de concession, il y a juste un petit problème de payement pour certains investisseurs qui n’ont pas compris pour ainsi dire la démarche. Pour revenir un peu à ce que l’on a vu aujourd’hui je peux vous dire que suis resté sur ma faim ! Sur les 90 investissements, nous avons constaté qu’il n’y avait que deux ou trois investisseurs qui ont entamé les travaux et chacun à ses propres raisons , mais ce qui est est sur ,c’est que le constat est là, il va falloir donc qu’on se retrousse les manches, je ne dis pas que la balle est complètement dans le camp des investisseurs, nous avons également une part de responsabilité et nous sommes là pour les accompagner d’une manière régulière .Quant à celui qui n’a pas l’intention de travailler ou qui accuse beaucoup de retard malgré les mises en demeure , nous serons obligés à notre corps défendant de récupérer ces assiettes parce que nous savons très bien que la wilaya de Sétif regorge de demandeurs d’investissements ».Le wali fera état de son mécontentement et demandera à voir le changement dans les deux mois qui suivent. Il appellera aussi à ne pas laisser en l’état les lots qui n’ont pas fait l’objet d’attribution.
Un constat que le premier responsable de la wilaya ne manquera pas de relever aussi sur l’ancienne zone d’activité de « Helatma » ou sur 25 lots, seuls 3 investisseurs ont réalisé leurs projets, demandant même une extension aujourd’hui. De ce fait le wali, s’adressant aux responsables de l’agence foncière ne manquera pas de souligner la nécessité d’activer la rétrocession par la voie réglementaire

----------------////////////////////

Alimentation en eau
Une couverture équilibrée

Au moment ou la couverture en gaz naturel à déjà atteint les 93% et que celle de l’électricité est a plus de 98%, suscitant ainsi un profond sentiment de satisfaction dans les rangs des populations urbaines et rurales de cette vaste wilaya du pays, le logement , en dépit des efforts d’envergure consentis par l’Etat dans tous ses segments et l’alimentation des populations en eau potable constituent encore des préoccupations majeures dans la wilaya de Sétif.
Pour booster les chantiers des 21 855 logements en voie de réalisation au moment où plus de 11 000 autres sont en voie d’être lancés et s’inscrivent ainsi dans un portefeuille pourtant jamais acquis de 94 400 logements tous segments, le wali a consacré depuis son arrivée, plusieurs visites à tous ces chantiers , fixant à chaque visite des échéances dont il reviendra s’enquérir à l’effet de procéder à la remise de centaines de clefs de logements ou ouvrir les vannes de l’alimentation en eau. C’est pour cela que la visite qu’il a effectuée en ces premiers jours de ramadhan dans la commune de Sétif pour la remise de logements et à Ain Oulmène et Ain Azel au sud de la wilaya, revêtait une dimension hautement appréciée par ces nombreux citoyens des zones urbaines et rurales pour lesquels les promesses faites ont été respectées et donné lieu à une ambiance des grands jours. Une sortie d’autant plus appréciée qu’elle a permis d’abord à Sétif à 300 familles de rejoindre leurs nouveaux logements. Pour ce faire le wali a donné instruction d’accélérer les procédures et faire ainsi que tous ceux qui sont soumis à cette règle puissent passer la fête de l’aid dans leurs nouveaux logements.
Une action qui s’inscrit dans la dynamique instaurée pour la levée de nombreuses contraintes dans ce domaine sensible sachant que pour le seul volet du logement public locatif et sur les 5090 logements pré affectés, 3000 ont été déjà achevés et attribués dans différentes communes.
Comme pour le logement rural pour lequel prés de 30 000 unités ont été achevées, les autres segments tels que ceux du LPA, de la location -vente,du type assur- Immo et du LPP ont fait l’objet d’attributions importantes et se résument, tous segments confondus, à plus de 65 000 logements.
L’autre volet non moins important de cette visite est indéniablement celui de l’alimentation en eau potable d’autant plus important qu’il touche la zone sud de cette wilaya qui connait un important déficit. Une véritable stratégie de captage à partir des champs de Kherzet Youcef et Chaaba L’hamra a été mise en œuvre ces derniers mois à l’effet de mobiliser une vingtaine de forages et faire arriver l’eau dans les coins les plus reculés .

L’eau pour 8 communes du sud de la wilaya

C’est pour cela que les visites dans les localités de Ain Azel et de Ain Oulmène revêtaient une importance particulière avec la mise en service de 3 forages en dans la daira de Ain Oulmene où l’eau est enfin arrivée dans les localités de Cherchoura et El Kerma. Le deuxième et le troisième forage couvriront toutes les agglomérations secondaires et la ville de Ain Oulmene.
Ce même constat est relevé pour Kherzet Youcef qui compte 10 forages dont deux sont déjà en service,2 autres le seront dans les jours à venir et les 6 restants avant la fin du mois de juin, ce tout pour approvisionner les communes Ain Azel, Ain lahdjar, Bir Hadada, Beida Bordj, El Hamma, Boutaleb, Rasfa, Salah bey et les agglomérations secondaires qui se trouvent sur cet itinéraire après de longues années de galère.

----------------/////////////////////////  

APW
Un nouveau président
L’assemblée populaire de wilaya à un nouveau président ! Ce changement qui intervient à la suite de l’élection à l’assemblée populaire nationale de Hassen Ghoul ,l’ancien président de cette institution élue , à donné lieu hier à des élections qui portent désormais à la tête de cette assemblée élue, l’ancien vice- président Guezout Touffik, dit « Adel » ,seul candidat au nom du parti du FLN.
Présidées par le wali de Sétif Nacer Maskri en présence des membres de la commission de sécurité, chefs de daira, députés, et directeurs de l’exécutif, ces élections qui ont été organisées au siège de cette assemblée conformément aux articles 58 et 59 de la loi 12-07 du 21 janvier 2007 portant code de la wilaya ont regroupé 48 élus sur les 55 que compte l’APW apres le constat de 7 absences.
Un vote qui s’est traduit par 48 suffrages exprimés dont 5 par procuration et qui ont permis de porter ce candidats à la tête de cette assemblée par 41 voix contre seulement 7 non .
A la suite de ce vote marqué par une totale transparence et une bonne organisation, le wali procédera à l’installation du nouveau président d’APW , qu’il ne manquera pas de féliciter, exprimant les mêmes sentiments à l’endroit du président sortant, Hassene Ghoul.
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions