mardi 24 octobre 2017 02:56:09

Saison estivale : Sanctions rigoureuses contre les responsables défaillants

Le ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, Noureddine Bedoui, a affirmé que des sanctions rigoureuses sont prévues à l’encontre des responsables locaux ayant présenté des défaillances dans l’application des instructions et orientations du ministère de tutelle relatives au bon déroulement de la saison estivale.

PUBLIE LE : 20-06-2017 | 0:00
D.R

Le ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, Noureddine Bedoui, a affirmé que des sanctions rigoureuses sont prévues à l’encontre des responsables locaux ayant présenté des défaillances dans l’application des instructions et orientations du ministère de tutelle relatives au bon déroulement de la saison estivale. Dans une déclaration à la presse, en marge d’une visite de travail à Tipasa, Noureddine Bedoui a souligné l’impératif, pour les responsables des collectivités de redoubler d’efforts, de sortir sur le terrain et d’être à l’écoute du citoyen et de l’investisseur sur la base d’une nouvelle vision participative. "Il faut appliquer la loi avec rigueur et sans défection aucune contre les escrocs et autres bandes qui squattent les plages et obligent les estivants à débourser de l’argent pour y avoir accès", a ajouté le ministre.  Aussi, a-t-il lancé un appel en direction des walis et chefs de daïras et de communes côtières du pays, en vue de saisir l’opportunité de cette saison estivale en l’exploitant économiquement par un véritable partenariat.  Le ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire a lancé, à l’occasion, un message à tous les partenaires actifs à travers les 13 wilayas du littoral, les instruisant de s’ouvrir sur l'autre, de sortir de leurs bureaux, tout en dépassant certaines idées reçues par l’adoption d’une méthodologie de travail basée sur un cahier des charges fixant les profits et les devoirs de chaque partie, a-t-il insisté. Selon M. Bedoui, ces instructions s’inscrivent au titre des efforts d’incitation des collectivités locales à créer de la richesse et à chercher de nouvelles sources financières, car leurs capacités actuelles ne leur permettent pas de gérer à elles seules les plages, a-t-il expliqué. D’où la nécessité pour lui d'appliquer rigoureusement la loi et de ne pas hésiter à recourir à la justice, a-t-il dit.  Le ministre a, en outre, instruit le wali de Tipasa en vue de doubler le nombre de camps de vacances dans la région, estimant que leur nombre actuel (13) est trop faible. A une question sur la désignation de walis à la tête de certaines wilayas où le poste est vacant (Oran, Blida, Tlemcen et Annaba), le ministre a souligné que ce type de nominations rentre dans les prérogatives constitutionnelles du Président de la République, rassurant les citoyens des collectivités concernées que leurs affaires courantes sont gérées de manière ordinaire.
Lors de cette visite de travail qui l’a conduit dans la wilaya de Tipasa,   M. Bedoui a inspecté, dans la matinée, les plages Colonel Abbas et de Chenoua, avant de se rendre à Gouraya et Arhate où il s'est enquis des préparatifs de la saison estivale.
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions