mardi 27 juin 2017 02:52:25

Le directeur de La Société Nationale de Leasing au forum économie : 180 entreprises ont bénéficié du crédit en 2016

« Le leasing est un mode de financement mal exploité par les entreprises nationales. Ces dernières sont habituées par l’octroi de crédit classique », c’est ce qu’a indiqué hier Samir Medjkane, directeur de la Société Nationale de Leasing (SNL).

PUBLIE LE : 20-06-2017 | 0:00
Ph. Nacéra I.

« Le leasing est un mode de financement mal exploité par les entreprises nationales. Ces dernières sont habituées  par l’octroi de crédit classique », c’est ce qu’a indiqué hier Samir Medjkane, directeur de la Société Nationale de Leasing (SNL). S’exprimant au forum El Moudjahid, il a souligné que « le problème  de règlement ne se pose pas du tout en Algérie, par contre l’absence de cette culture constitue un frein réel pour le développement de ce nouveau mode de financement ».
 S’agissant du bilan de 2016, il a indiqué que « la SNL a réalisé un chiffre d’affaires de 700 millions de dinars. Elle a octroyé des crédits estimé à cinq milliards de dinars et aussi elle a financé 180 clients principalement des PME/PMI », avant d’ajouter que « le nombre global d’entreprises financées depuis la création de cette filiale à ce jour, est de l’ordre de 300 entreprises. Etayant ses dires, le responsable dira que « ce nombre est en hausse en 2016, car  l’entreprise a élargi son champ de financement ».
L’invité du forum n’a pas manqué de souligner à titre d’exemple, le lancement de  l’offre de leasing immobilier. Ce dernier a pour objectif de  financer des biens immobiliers pour les entreprises, telles que les hangars, les locaux, etc ». En réponse à une question relative aux problèmes rencontrés sur le terrain, il a cité à titre d’exemple, l’inexistence du marché secondaire en Algérie pour revendre le matériel usagé dans le cas où une entreprise n’arrive pas à financer le matériel acquis. S’agissant de la marge bénéficiaire destinée au profit de l’entreprise du leasing, le directeur de cette société a affirmé  dans le leasing, il y a toujours une marge bénéficiaire et cela par rapport aux différents services. Dans ce contexte il estimera que celle proposée par la SNL est la  moins chère par rapport à celle d’autres concurrents sur le marché national. Quant à la part de  marché de cette société de leasing, il a fait savoir qu’« elle est de l’ordre de 8% ».
Mettant à profit cette occasion, Samir Medjkane a fait une brève présentation sur son entreprise en indiquant que « celle-ci est le premier établissement financier issu du partenariat de deux grandes banques, à savoir la Banque nationale d’Algérie (BNA) et la Banque de développement local (BDL). Cette filiale  de crédit-bail a été créée en juillet 2010 et agréée en février 2011, avec un capital social de 3,5 milliards de DA. « Notre mission, a-t-il dit, est d’accompagner les PME/PMI dans leur développement ».
Toutefois, le responsable a précisé qu’une  entreprise ne peut bénéficier du leasing, si elle ne  dépasse pas les deux années d’existence. « C’est pour vous dire que les startups sont exclues de ce mode de financement », a-t-il précisé. Il a relevé  dans ce sens que les PME/PMI, en raison de leur taille, ne peuvent pas accéder au crédit bancaire, « le leasing devient par conséquent une réelle occasion idoine pour ces entreprises ». Il a ainsi expliqué que ce mode de financement constitue une alternative de sortie de la conjoncture économique actuelle. Allant plus loin dans ses déclarations, le même responsable explique que le leasing est un contrat commercial qui regroupe trois partenaires à savoir : la société de leasing, le fournisseur qui fabrique l’équipement et aussi le locataire. Donc, a-t-il ensuite indiqué, « ce mode de financement permet aux entreprises de différents secteurs d’acquérir l’équipement nécessaire à son activité. La SNL finance cet équipement et le loue à l’entreprise et cette dernière devra verser à la société un loyer sur une durée déterminée. « Une fois cette période de location consommée, cet équipement sera la propriété de l’entreprise cliente contre un prix symbolique », a-t-il ajouté. Et de poursuivre « avant  d’octroyer un crédit leasing à une entreprise nous faisons en premier lieu une enquête et une étude approfondie sur sa situation financière, pour savoir si elle répond aux exigences. Dans le cas où nous ne sommes pas convaincus par sa situation financière on ne lui accorde pas un crédit leasing ».
A une question relative à l’octroi des crédits leasing aux fonctions libérales, il a indiqué que « dans notre portefeuille nous n’en n’avons pas beaucoup, mais le peu que nous avons, ont pu bénéficier de véhicules neufs », a-t-il affirmé.  
M. Medjkane a par la même occasion annoncé que l’avantage du leasing est dans sa rapidité, le temps de réponse pour un dossier déposé à la SNL est de 15 jours.  « La SNL octroie des crédits leasing pour les différentes activités à l’exception de la pêche et l’agriculture, car ces deux domaines sont un peu  spécifiques », a-t-il conclu.
    Makhlouf Ait Ziane
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions