vendredi 18 aot 2017 23:03:12

Ressources hydriques, électrification et distribution de gaz : Sécuriser la disponibilité

Production d'électricité : croissance annuelle moyenne de 10,6% jusqu'à 2021

PUBLIE LE : 20-06-2017 | 0:00
D.R

Le gouvernement prévoit la poursuite de la mobilisation des ressources hydriques et de la rationalisation de l'utilisation de l'eau ainsi que l'amélioration du taux d'électrification et de la distribution du gaz. Concernant l'eau, le gouvernement se fixe comme objectif la poursuite des investissements dans ce secteur stratégique pour assurer la sécurisation de la disponibilité de la ressource hydrique à travers toutes les régions du pays pour satisfaire les besoins sans cesse croissants induits par les exigences du développement économique et du progrès social, note ce plan d'action. Le gouvernement va ainsi adopter une politique efficace alliant une approche de rationalisation, de diversification et de préservation de la ressource au profit des générations futures.
Il s'agira de l'augmentation des capacités de mobilisation de la ressource hydrique, sous toutes ses formes conventionnelles et non conventionnelles, qui seront renforcées notamment par l'achèvement de plusieurs grands transferts et adductions, ainsi que plusieurs barrages, permettant d'augmenter la capacité de stockage de 8,07 à 9 milliards de m3. Les actions vont aussi porter sur la réhabilitation et l'extension des réseaux d'alimentation en eau potable pour passer d'un taux de raccordement de 98% à 99%, afin d'assurer une couverture optimale des besoins en eau des populations.
Le gouvernement compte aussi la réhabilitation et l'extension des réseaux d'assainissement afin d'élever le taux de raccordement de 91% à 94%, l'augmentation des capacités épuratoires, visant la protection de l'environnement et la réutilisation des eaux épurées à des fins agricoles, industrielles et de services. Le programme de l'Exécutif porte aussi sur la poursuite de la mise en œuvre de la politique de rationalisation, d'économie et de lutte contre le gaspillage de la ressource hydrique et de sa protection contre toutes formes de pollution, ainsi que sur la réalisation, l'extension et la réhabilitation de grands périmètres d'irrigation pour passer d'une superficie de 220.000 à 367.000 ha et la poursuite du programme de protection des villes contre les inondations.

Production d'électricité : croissance annuelle moyenne de 10,6% jusqu'à 2021

 En matière de production d'électricité et afin de répondre à une demande de plus en plus croissante, le programme en cours de réalisation permettra de faire passer la puissance installée de 18.981 MW à fin 2016 à 31.404 MW à fin 2021 ce qui représente une croissance annuelle moyenne de 10,6%. Le réseau de transport d'électricité et de gaz, qui s'est déjà densifié, sera amélioré davantage pour faire face à une demande croissante. Le gouvernement s'attachera à améliorer le taux d'électrification actuellement de plus de 97%, pour faire accéder les citoyens des régions les plus reculées du pays à l'électricité et s'attèlera à améliorer le taux de pénétration du Gaz naturel qui est de l'ordre de 47%.
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions