vendredi 15 dcembre 2017 18:52:31

Le Plan d'action du gouvernement devant l’APN aujourd’hui : poursuite de l’investissement dans le développement humain

C’est le jour «J» ! Ce soir après la rupture du jeûne se tiendra à l’Assemblée nationale le grand face-à-face du Premier ministre Abdelmadjid Tebboune, fraîchement désigné à ce poste, et les députés de la 8e législature, eux aussi récemment élus.

PUBLIE LE : 20-06-2017 | 0:00
D.R

C’est le jour «J» ! Ce soir après la rupture du jeûne se tiendra à l’Assemblée nationale le grand  face-à-face du Premier ministre  Abdelmadjid Tebboune, fraîchement désigné à ce poste, et les députés de la 8e législature, eux aussi récemment élus. Il est attendu que leur action parlementaire devra peser de façon déterminante sur l’avenir politique du pays, à cours et à moyen termes.

Au menu, la présentation du plan d’action du gouvernement, en vertu d’une  disposition bien établie dans la Constitution, elle aussi «rénovée» sur initiative du Président de la République ayant opté pour  des amendements marquant indubitablement un tournant «historique» dans l’évolution du pays, sur de multiples fronts. Aujourd’hui, « les travaux de l’APN se poursuivront en deux séances, la première à 10h00 qui sera consacrée à l'adoption de la liste des vice-présidents et la deuxième à 22h00 dédiée à l'audition du Premier ministre qui présentera le plan d'action du gouvernement devant les membres de l'APN, conformément à l'article 95 de la Constitution» a fait savoir le bureau de l’Assemblée  nationale dans un communiqué rendu public au terme d'une réunion de concertation tenu par le président de l'Assemblée, Said Bouhadja avec les présidents des groupes parlementaires. Les travaux continueront mercredi et jeudi avec le débat général sur le plan d'action du gouvernement, ajoute le même communiqué. Le Plan d’action du gouvernement constitue quant à lui ce document dont les contours ont été présentés à l’opinion publique. Pour cause, non seulement les députés ont  été rendus destinataires d’une copie de document dès les premiers instants ayant suivi son adoption en Conseil des ministres, mais aussi l’opinion est déjà suffisamment  informés de son contenu par le biais d’écrits occupant  les colonnes des quotidiens nationaux depuis plusieurs jours déjà. Vraisemblablement, l’événement de présentation, aujourd’hui du plan d’action du gouvernement à l’APN se décline sous le signe du renouveau des mœurs politiques algériennes non pas au plan institutionnel uniquement mais également eu égard aux lois qui les régissent. En ce sens, la nouveauté ne réside pas uniquement dans la composition du gouvernement où celle de l’Assemblée nationale, récentes l’une comme l’autre, elle l’est aussi dans ce qui est à la fois «le garant et le référant», à savoir la nouvelle Constitution qui en est, faut-il l’admettre, à ses premières phases d’application. C’est donc dans tous ce décor qu’intervient la présentation du programme du gouvernement devant les députés. Bon nombre de ces derniers auraient déjà achevé leur première «ébauche» d’intervention pendant la séance des débats autour du plan d’action de l’Exécutif qui vont se poursuivre, croit-on savoir, jusqu'à la soirée de jeudi prochain. La séance d’adoption est aussi prévue pour le même jour. Les modalités liées à l’intervention  des députés ont déjà fait l’objet d’une réunion de concertation entre le président de l’APN, Saïd Bouhadja et les groupes parlementaires.
Pour revenir au plan d’action du gouvernement qui s’inscrit dans la continuité de la mise en œuvre du programme de  développement du  président de la  République, le document réaffirme dans son contenu le «résistance» de l’Algérie face à la crise qui secoue le marché mondial du pétrole et qui semble s’inscrire encore dans la durée. Face à ce contexte difficile ayant provoqué l’amenuisement de la finance publique, le Plan nouveau plan d’action du  gouvernement suggère la nécessaire valorisation de toutes les potentialités et leurs exploitation de manière efficiente et ce, en réduisant autant que faire se peut des failles de gestion, sans omettre de préserver et promouvoir les acquis sociaux.
Karim Aoudia
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions