lundi 21 aot 2017 05:32:20

Agression terroriste près de bamako : Quatre assaillants tués

L’Algérie exprime sa solidarité

PUBLIE LE : 20-06-2017 | 0:00
D.R

Quatre assaillants ont été tués par les forces de sécurité dans l'attaque dimanche contre un lieu de villégiature proche de la capitale malienne Bamako, a affirmé le ministre malien de la Sécurité, Salif Traoré. «Nous avons récupéré les corps de deux assaillants abattus», a-t-il précisé à la presse, ajoutant que pour «deux autres», les troupes étaient «en train de ratisser pour retrouver les corps», sans préciser s'il en restait d'autres en fuite. «Nous avons pu extraire ou exfiltrer près de 36 clients ou travailleurs du campement», a-t-il ajouté, dont une quinzaine de Français et environ autant de Maliens. Cinq suspects ont été arrêtés, a déclaré le ministre malien de la Sécurité, le général Salif Traoré. Plus tôt ce dernier avait annoncé la mort de deux personnes dans l'attaque, dont une franco-gabonaise.
Des hommes armés ont attaqué dimanche le campement Kangaba, un agréable «ecolodge» et site de détente situé à la périphérie de Bamako.
Les forces de sécurité barraient lundi matin les accès au lieu de l'attentat. Cette cible en évoque d'autres visées par les groupes terroristes du Sahel ces dernières années, notamment la station balnéaire ivoirienne de Grand-Bassam (mars 2016, 19 morts, dont huit étrangers). Par ailleurs, dans le nord du pays, une attaque hier contre un poste de l'armée à Bamba a fait un tué et deux blessés parmi les soldats, ainsi qu'un mort chez les assaillants, a-t-on appris de source militaire.

---------------////////////////////

L’Algérie exprime sa solidarité

L'Algérie a exprimé sa solidarité avec le peuple et le gouvernement maliens, suite aux attaques terroristes perpétrées contre un camp militaire à Bintagoungou et le campement Kangaba à Bamako, en se disant «convaincue» que cette stratégie de terreur se heurtera à la détermination des Maliens de continuer l'œuvre de la réconciliation et de  l'édification nationale. «Le Mali a vécu, ces derniers jours, une recrudescence des actes terroristes révélateurs des tentatives funestes des auteurs de compromettre la marche des Maliens vers la paix et la stabilité», a indiqué lundi le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Abdelaziz Benali Chérif, dans une déclaration à l'APS, suite aux attaques terroristes perpétrées  respectivement le 17 juin contre un camp militaire à Bintagoungou, et le 18  juin contre le campement Kangaba à Bamako. «Autant l'attaque contre un camp militaire de Bintagoungou que celle perpétrée hier contre le campement Kangaba sont l'illustration de la volonté des forces obscurantistes à fragiliser le processus de paix au Mali», a souligné le porte-parole du MAE. Et d'ajouter : «Alors que la paix fait face à ces attaques meurtrières, nous exprimons notre solidarité avec le peuple et le gouvernement maliens frères, tout comme nous assurons de notre sympathie les familles des victimes.» «Nous demeurons convaincus que cette stratégie de la terreur se heurtera à la détermination de l'ensemble des composantes maliennes à continuer  l'œuvre de la réconciliation et de l'édification nationale», a affirmé le porte-parole du MAE.
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions