vendredi 18 aot 2017 22:53:55

Examens de fin d’année : Défi relevé

«Les examens nationaux (5e, BEM, bac), auxquels plus de 2 millions candidats ont pris part, se sont déroulés dans de bonnes conditions», a affirmé, hier, l’inspecteur général au ministère de l’Éducation nationale, Nedjadi Messeguem.

PUBLIE LE : 19-06-2017 | 0:00
Ph. : Wafa

«Les examens nationaux (5e, BEM, bac), auxquels plus de 2 millions candidats ont pris part, se sont déroulés dans de bonnes conditions», a affirmé, hier, l’inspecteur général au ministère de l’Éducation nationale, Nedjadi Messeguem.

Animant hier, une conférence de presse au siège du ministère, M. Messeguem, a précisé que le déroulement de ces examens a été «parfaitement maîtrisé» grâce à la mobilisation de 600.000 travailleurs et encadreurs, et la contribution de plusieurs secteurs dont le ministère de l’Intérieur, la Gendarmerie nationale, la protection civile, le ministère de la santé ainsi que les collectivités locales.
L’inspecteur général du ministère a relevé également, une amélioration dans l’élaboration des sujets, qui, selon lui, plus lisibles avec des questions allégées à la portée des élèves moyens. Il fera savoir à ce propos que l’Office national des examens et concours avec le corps des inspecteurs, ont élaboré 228 sujets, pour 38 matières examinés au Bac.

10.156 absents au bac

Le nombre des absences enregistré à l’examen du bac qui s’est déroulé du 11 au 15 juin, a atteint 10.156 absences soit un taux de 2,07%, sur un total de 761.000 candidats, parmi ces absences, on compte 1.815 retardataires, qui sont arrivés aux centres d’examen après 9h00. M. Messeguem a souligné à ce propos que les chefs des centres devaient appliquer le protocole de sécurisation de l’examen du bac, qui a pour objectif d’assurer l’égalité pour tous les candidats. Toutefois, le même responsable estime que les retards ont été organisés conjointement avec les réseaux sociaux.
S’exprimant sur les faux sujets publiés sur certains sites, M. Messeguem a indiqué qu’il s’agit de 120 faux sujets qui remontent aux précédentes sessions du Bac, publié sur les réseaux sociaux, pour déstabiliser les candidats la veille de l’examen. Il dira également que le centre de prévention et de lutte contre les crimes électroniques ont décompté quelques 69 sites et comptes facebook qui ont procédé à la publication de ces faux sujets. Il a été même relevé que des sites étrangers ont également participé à cette déstabilisation des candidats.

864 cas de fraude

Au sujet de la fraude à l’examen, l’inspecteur général du ministère de l’Education nationale, a indiqué qu’il a été enregistré pour l’examen du Bac 864 cas de triche avec différents moyens, dont l’utilisation du téléphone portable, du Bluetooth, des antisèches, du stylo-caméra et autres. Ces derniers ont été exclus de l’examen pour une période allant jusqu'à cinq ans. Concernant l’examen du BEM, le ministère a enregistré 34 cas de triche par des candidats qui ont été exclus. Pour ce qui est des absences, il a été relevé un taux de 1,22 % sur un total de plus de 565.000 candidats. Les résultats du BEM dont les épreuves qui se sont déroulées du 4 au 6 juin, seront annoncés le 27 juin prochain. Pour ce qui est du Bac les corrections des copies commenceront le 24 juin et l’annonce des résultats est prévue le 15 juillet.
Interrogé à propos d’une information faisant état du recours au sujet du Bac de réserve, M. Messeguem a démenti cette information précisant que seuls les sujets initiaux ont été distribués aux candidats et qu’aucun changement ou remplacement des sujets n’a eu lieu.
A une autre question concernant les erreurs contenues dans les questions des sujets, M. Messaguem a affirmé qu’effectivement ces erreurs existent, et qu’ils seront pris en charge par les correcteurs qui vont procéder à la révision du barème de notation au profit du candidat.

89% taux de réussite à l’examen de 5e

Le taux de réussite à l'examen de la 5e pour l'année 2017 s'est établi à 89,38% à l'échelle nationale, a indiqué M. Messeguem. Le taux de réussite s'est par ailleurs établi à 93,91% (après le rachat sur la base de la fiche de synthèse), a-t-il précisé.
Par matière, la moyenne obtenue par les candidats en langue arabe est de 6,35/10, pour les maths, 7,25 et le français est de 5,32/10.
    Salima Ettouahria
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions