lundi 18 dcembre 2017 06:13:22

Théâtre : "Babor Ghraq " revient au TNA

Pour ses 50 ans de carrière, le dramaturge Slimane Benaïssa a porté sur les planches du Théâtre national algérien Mahieddine- Bachtarzi (TNA) sa merveille "Babor Ghraq" (le bateau a coulé), écrite et mise en scène en 1982, et jouée pas moins de 500 fois.

PUBLIE LE : 19-06-2017 | 0:00
D.R

Pour ses 50 ans de carrière, le dramaturge Slimane Benaïssa a porté sur les planches du Théâtre national algérien Mahieddine- Bachtarzi (TNA) sa merveille "Babor Ghraq" (le bateau a coulé), écrite et mise en scène en 1982, et jouée pas moins de 500 fois.
Dans un TNA des grands jours, en présence d'un nombreux public, les passionnés du quatrième art ont pris du plaisir à revoir sur scène ce mythique spectacle, révolutionnaire pour son époque, et qui a été repris dans son intégralité, gardant ainsi inchangé le texte initial.
Il s'agit en fait d'une tragi-comédie qui met en avant l'histoire de trois rescapés d'un naufrage, l'intellectuel, l'affairiste et l'ouvrier, incarnés respectivement par Mustapha Ayad, Omar Guendouz et Slimane Benaïssa. Livrés à eux-mêmes au milieu de la grande bleue, les trois survivants, accrochés à une épave, doivent vivre ensemble leurs dernières heures, pour le meilleur et pour le pire. Une fois la mort proche, ils négocient pour trouver le salut, et des dialogues tantôt drôles, tantôt lourds de sens prennent place dans un arabe dialectal.
Les dialogues constituent en effet la pierre angulaire du spectacle, du moment qu'ils sont échangés par d'immenses comédiens, parmi les meilleurs que la scène algérienne ait connue. La scénographie n'a rien a voir avec les grands spectacles modernes, son charme réside dans sa simplicité et son immobilité, ce sont plutôt la présence scénique des comédiens et la force du texte qui captivent l'attention du public.
Une tournée nationale est prévue pour cette pièce de théâtre qui a ressuscité des abysses du théâtre algérien. Cette initiative est à encourager, elle permet tout d'abord de partager avec le public actuel les grands travaux des années précédentes, et qui semblent très engagés et créatifs, mais aussi de rendre un hommage à l’âme d'artiste de ces trois comédiens géants, qui ne demandent que les lumières de la scène et la chaleur du public.
Kader Bentounès
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions