mercredi 28 juin 2017 04:28:59

"H’wa Ksentina", spectacle de Salim Fergani à l’Opéra d’Alger : Pour le plaisir des mélomanes du malouf

L'artiste Salim Fergani, l'un des plus farouches protecteurs du malouf, a offert, samedi dernier, des moments de pur raffinement aux nombreux fans venus l'écouter à l’Opéra d’Alger Boualem-Bessaieh.

PUBLIE LE : 19-06-2017 | 0:00
Ph.Billal

Le successeur de Cheikh Mohamed-Tahar Fergani, qui a su "chouchouter" son public a, magistralement, offert un récital de musique malouf, revisitant des pièces du patrimoine andalou et mahdjouz.
Une soirée inoubliable pour les heureux mélomanes du malouf, conférant bonheur et nostalgie aux parfums de la ville des ponts. Baptisé "H’wa Ksentina", ce spectacle andalou de plus de deux heures a été une occasion pour le chanteur de malouf, dont le talent est au firmament, de donner le meilleur de lui-même et d’offrir, de l’avis partagé par tous les présents, des instants de pur bonheur, tout en authenticité. Charmé, envoûté, le public, venu nombreux à l’Opéra d’Alger, a pu déguster plusieurs morceaux et a fredonné des refrains connus de la nouba. "Rahlou an iwa sarou" interprétés par cet artiste à la voix douce et entraînante à la fois. "Nour essabah", "Men fraq gh’zali", "Ya assafi ala ma madha" et "Ya achik", "El fadjrou zayak", ont émerveillé le public qui ovationnait sans cesse le chanteur, le sollicitant pour prolonger sa présence sur scène. Cet artiste qui cumule plus de 30 ans d'expérience dans ce genre musical, poursuit avec des "istikhbar" d'une grande délicatesse, comme pour signifier au public que la voix de Cheikh Tahar Fergani ne s’éteindra jamais, et que la soirée était encore longue et que rien ne pressait. Il a su emporter le public algérois dans une ambiance de madih et de fête en interprétant des morceaux de chant andalou nécessitant des techniques de professionnels.
La salle, charmée, saluait Salim Fergani et son orchestre et battra la mesure avec des applaudissements de plus en plus nourris… Un moment chargé d'émotion, de bonheur et de paix qui la plongera dans un merveilleux voyage à travers l'Andalousie arabe, sur les traces ou sur les pas de Zyriab.
Sihem Oubraham

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions