vendredi 18 aot 2017 08:00:36

Lutte antiterroriste : L’ANP frappe fort

Les forces de l’Armée nationale populaire continuent de marquer les points dans leur lutte quotidienne contre le terrorisme.

PUBLIE LE : 18-06-2017 | 0:00
D.R

Les forces de l’Armée nationale populaire continuent de marquer les points dans leur lutte quotidienne contre le terrorisme.

Les coups de boutoir portés aux groupes terroristes ne se comptent plus, ces derniers temps, tant les opérations menées dans plusieurs régions du pays dénotent la veille et la disponibilité  permanentes de l’ANP en vue de déjouer  toute tentative visant à porter atteinte à la sécurité et à la stabilité du pays. Et le moins que l’on puisse dire est que depuis le début de ce mois de juin, les actions se sont multipliées, à l’exemple de la mise hors d’état de nuire de deux terroristes, ce jeudi, à Tamanrasset.                                                                           
Suite en effet à une patrouille opérée près de la capitale de l’Ahaggar, un détachement de l’Armée nationale populaire a abattu le mis en cause et récupéré dans la foulée deux fusils mitrailleurs de type (FMPK), une importante quantité de munitions et un véhicule tout-terrain. Une énième opération qui vient  s’ajouter  à la série de résultats positifs  obtenus sur le terrain par les forces de l’ANP.
Dans la même journée, 5 éléments de soutien aux groupes terroristes ont été appréhendés à Skikda, Blida et Oran, de prises rendues possibles grâce à l’étroite coordination de l’Armée avec des éléments de la Gendarmerie et de la Sûreté nationales. Parallèlement à ces opérations, des détachements de l’ANP ont découvert deux pistolets-mitrailleurs de type Kalachnikov et une quantité de munitions à Adrar (3e région militaire), et une cache contenant trois bombes artisanales, des moyens de détonation et divers objets à Tipasa (1re RM).
La veille, deux autres éléments de soutien aux groupes terroristes ont été arrêtés par des détachements de l’Armée nationale populaire dans les wilayas de Tizi Ouzou et de Constantine, tandis qu’à Skikda, le terroriste dénommé B. Fayçal dit «Abou Sofiane», qui a rejoint le maquis terroriste en 2007, s’est rendu, hier, aux autorités militaires de Skikda en possession d’un pistolet mitrailleur de type Kalachnikov, une quantité de munitions, une paire de jumelles et un téléphone portable. C’est la deuxième réédition en moins de trois jours puisqu’un autre terroriste s’est rendu mercredi dernier aux autorités militaires de Tamanrasset en possession d’un pistolet mitrailleur de type Kalachnikov et d’une quantité de munitions. Il s’agit de L. Ladmi Mohamed dit «Abou Saâb». Et à l’occasion de ce mois béni de Ramadhan, le ministère de la Défense nationale s’adresse aux restes des terroristes pour qu’ils «saisissent cette opportunité» de retrouver le «droit chemin» avant qu’il ne «soit trop tard», comme a indiqué, hier, un communiqué de presse du ministère de la Défense nationale.  Le MDN espère faire bénéficier aux terroristes encore aux maquis des dispositions réglementaires en vigueur, à l’instar de nombreux qui se sont rendus aux autorités sécuritaires, notamment en ce mois béni. Il est bon de rappeler à la fin que le bilan du mois de mai en matière de lutte antiterroriste fait état de l’élimination de 10 terroristes et de l’arrestation de quatre autres, ainsi que de trois éléments de soutien, en sus de la reddition d’un terroriste. Aussi, et en l’espace de quatre mois seulement, les force de l’Armée nationale populaire ont abattu des dizaines de terroristes et interpellé 73 éléments de soutien.
 SAM
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions