mardi 27 juin 2017 02:42:58

Renégociation des accords UE-Maroc : La Commission appelée à préciser les secteurs concernés

La députée européenne Barbara Matera du Parti populaire européen (PPE), principal groupe politique au Parlement européen, a exhorté vendredi la Commission européenne à préciser les secteurs économiques qui seront concernés par les négociations sur un accord additionnel à l'accord d'association UE-Maroc visant à se conformer au droit européen.

PUBLIE LE : 18-06-2017 | 0:00
D.R

La députée européenne Barbara Matera du Parti populaire européen (PPE), principal groupe politique au Parlement européen, a exhorté vendredi la Commission européenne à préciser les secteurs économiques qui seront concernés par les négociations sur un accord additionnel à l'accord d'association UE-Maroc visant à se conformer au droit européen.

Dans une question écrite adressée à la vice-présidente de la Commission et chef de la diplomatie européenne, Federica Mogherini, la députée européenne s'est interrogée sur "les principaux secteurs économiques concernés par les négociations en cours", jugeant "essentiel" d'évaluer le montant et le volume des produits provenant du Sahara occidental dans le cadre du commerce de l'UE avec le Maroc. "Afin de s'assurer que la Commission est en mesure de défendre au mieux les intérêts de l'UE lors des négociations, notamment ceux des entreprises européennes impliquées dans le commerce avec le Sahara occidental, il est essentiel d'évaluer le montant du commerce concerné avant le lancement des pourparlers", a-t-elle affirmé dans sa question, regrettant que les chiffres sur le commerce avec le Sahara occidental ne soient pas accessibles au public à partir des sites-web de la Commission. L'eurodéputée Barbara Matera a appelé l'exécutif européen, à ce titre, à préciser le montant annuel du commerce en provenance du Sahara occidental, mais également le volume total des marchandises originaires de ce territoire et importées dans l'UE depuis la décision de la Cour européenne de justice (CJUE) rendue le 21 décembre dernier.
La Cour de justice de l’UE avait jugé le 21 décembre dernier que l’accord d’association UE-Maroc, et par conséquent l’accord en matière de produits agricoles et de pêche, n’étaient pas applicables au territoire du Sahara occidental. La Cour avait notamment constaté que l’approbation du peuple sahraoui est requise pour la conclusion d’un accord qui comprenne le Sahara occidental, et qu’il n’y avait pas de telle approbation..  

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions