mercredi 28 juin 2017 04:41:42

Entretien, Habib Labane, Président de la Fédération Algérienne de Handball : « prêts pour le Mondial »

L'Algérie s'apprête à accueillir le championnat du monde de handball U20. À cet effet, nous avons eu un entretien avec le président de la FAHB, Habib Labane, qui nous a fait part de l’avancement des préparatifs pour l'organisation de cet événement sportif de grande envergure, prévu du 18 au 30 juillet prochain à Alger.

PUBLIE LE : 17-06-2017 | 0:00
D.R

L'Algérie s'apprête à accueillir le championnat du monde de handball U20. À cet effet,  nous avons eu un entretien avec le président de la FAHB, Habib Labane, qui nous a fait part de l’avancement des préparatifs pour l'organisation de cet événement sportif de grande envergure,  prévu du 18 au 30 juillet prochain à Alger.

Sur le plan de l'organisation, ou en êtes-vous avec les préparatifs ?
Les choses avancent convenablement grâce, notamment, au concours du ministère de la Jeunesse et des Sports. Nous serons prêts pour l'organisation de ce championnat du monde. Nous allons réceptionner les deux salles prévues pour la compétition, à savoir Harcha et la Coupole, le 20 juin. Les 6 salles d'entraînement sont d'ores et déjà opérationnelles. Pour ce qui est de l'hébergement, nous avons retenu l'hôtel Mercure d'Alger ainsi que l'Ecole supérieure de tourisme d'Ain Benian pour les différentes délégations. Les officiels seront logés à l'hôtel El Aurassi.
 
Où en est la sélection nationale avec la préparation en prévision de cette compétition ?
Le groupe poursuit normalement sa préparation sous la houlette du sélectionneur, Rabah Gharbi. Nous avons pris la décision de rentrer en stage bloqué jusqu'au début du championnat du monde, après le retour de l'équipe d'Azerbaïdjan où elle a pris part aux Jeux méditerranéens. Ceci pour essayer de rattraper le retard cumulé sur le plan de la préparation. Juste avant, la sélection avait effectué deux stages, ponctués par des matches amicaux de haut niveau, en Slovénie et en Serbie. L'équipe partira en Hongrie le 22 du mois où elle aura une double confrontation avec la sélection nationale de ce pays. Par la suite, elle prendra part à un tournoi à quatre, regroupant la Hongrie, la Slovénie, la Russie et l'Algérie. À son retour à Alger le 6 juillet, elle aura trois matchs amicaux à disputer face au Danemark, l'Egypte et l'Espagne. Un quatrième match, avant l'entame du championnat du Monde pourrait avoir lieu aussi. Nous avons des demandes de sélections, à l'image de la Tunisie, ou encore la Russie.
 
L'En évoluera dans le groupe B en compagnie de la Slovénie, la Croatie, le Maroc, l'Argentine et l'Arabie Saoudite. Que pensez-vous de cette poule ?
Le groupe de l'Algérie est à mon avis le plus abordable des quatre. Nous avons toutes les chances de passer au second tour. Après, ça va surtout dépendre de la réaction de nos joueurs.
D'ailleurs, c'est la raison pour laquelle nous avons opté pour la mythique salle Harcha pour abriter les matchs de notre équipe nationale. À cet effet, je tiens à souligner que les rencontres de l'Algérie, à l'exception de celui de la deuxième journée, auront lieu à 20h00.
 
Quel est l'objectif de l'EN dans cette compétition ?
Nous ne voulons pas mettre la pression sur cette sélection. Nous allons d'abord passer le premier tour. Après nous allons négocier les matchs suivants les uns après les autres en espérant aller le plus loin possible dans cette compétition. C'est le championnat du Monde. Le niveau est très élevé. Des équipes se préparent pour cette compétition depuis deux ou trois ans, contrairement à notre sélection qui enregistre un retard énorme à ce niveau.
 
Vous avez pris récemment les destinées de la fédération. Quelles sont vos priorités, sachant que la FAHB a vécu une situation critique durant les dernières années ?
En effet, jamais le handball algérien n'a connu une situation aussi critique. Nous avons été élus en début de l'année seulement. Notre priorité du moment est bien évidement le championnat du Monde. Par la suite, nous allons nous pencher sur la stratégie à adopter pour développer la discipline, notamment le niveau du championnat. D'ailleurs, je vous annonce la création de la Ligue nationale de handball qui s'occupera de gérer la compétition. Par ailleurs, nous allons nous occuper plus sérieusement de nos différentes équipes nationales qui sont sans activité depuis quelques mois.
Réalisé par : Rédha Maouche
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions