samedi 18 novembre 2017 11:28:14

Éliminatoires coupe d'Afrique 2019, Groupe D: Algérie 1- Togo 0 : L'essentiel pour les Verts

L'EN a battu dimanche soir au stade Mustapha Tchaker de Blida son homologue du Togo par la plus petite des marges. L'équipe visiteuse sans être un foudre de guerre, s'est montrée coriace et a posé beaucoup de problèmes aux Verts qui heureusement sont quand même parvenus à l'emporter.

PUBLIE LE : 13-06-2017 | 0:00
D.R

L'EN a battu dimanche soir au stade Mustapha Tchaker de Blida son homologue du Togo par la plus petite des marges. L'équipe visiteuse sans être un foudre de guerre, s'est montrée coriace et a posé beaucoup de problèmes aux Verts qui heureusement sont quand même parvenus à l'emporter.

Le sélectionneur national Lucas Alcaraz a aligné en la circonstance l'équipe suivante : M'Bolhi, Attal (Feghouli 46') (Medjani81'), Ghoulam, Mandi, Bensebaïni, Bentaleb, Guedioura, Hanni, Slimani, Brahimi (Soudani 69') Mahrez. On constate qu'il a fait confiance au même Onze qui a donné la réplique à la Guinée mardi dernier. La première période a été largement dominée par les Verts sans pour autant que cela soit significatif au niveau du tableau d'affichage. Les camarades de l'excellent Bensabaïni ont évité de confondre vitesse et précipitation. Ils ont plutôt fait en sorte de s'appliquer au mieux. Ils ont bien fait circuler le ballon devant une équipe togolaise qui défendait en bloc et qui s'est recroquevillée dans son camp pour réduire les espaces et la marge de manœuvre des Algériens. Les capés d'Alcatraz parviennent malgré ça à ouvrir la marque par l'entremise de Hanni. Ce dernier profite d'un joli travail de ses coéquipiers pour placer une balle lobée qui s'en va mourir au fond des filets de Bassa Djeri, qui impuissant ne pouvait que constater les dégâts (24'). Ce but donnera plus d'ailes aux coéquipiers de Slimani, qui prennent davantage confiance. Le jeu des Verts devient plus fluide avec Bentaleb, Brahimi, Hanni et Mahrez à la manœuvre. L'EN aurait pu doubler la mise à trois autres reprises au moins. Le Togo a manqué un but certain après un extraordinaire sauvetage de Bensabaïni  d'un retourné acrobatique de la ligne des buts gardés par M'Bolhi,  suite à une bourde de ce dernier (16'). La première mi-temps se termine à l'avantage des camarades de Bentaleb par la plus petite des marges (1-0). Dès la reprise, le sélectionneur national procède au remplacement de Attal qui s'est blessé à l'épaule et qui été auteur d'une bonne première mi-temps par l'expérimenté Feghouli pour apporter plus de poids et de métier sur le  flanc droit. Ce dernier sera lui même remplacé à quelques encablures de la fin du match par Medjani en raison de blessure. Le second half  a connu une physionomie tout à fait différente du premier. L'équipe nationale a connu une véritable et inquiétante baisse de régime. Le Togo prend le jeu à son compte. Il parvient même a dominé et à mettre en danger les Verts qui subissent le jeu. Heureusement que Guedioura and Co se sont bien battus et ont tenu bon jusqu'au bout, préservant ainsi leur maigre avance jusqu'au coup de sifflet final de l'arbitre botswanais. Les Verts ont gagné sans vraiment convaincre. Cela dit, l'essentiel ce sont les trois points empochés en attendant mieux. Alcaraz a du pain sur la planche. Mais, l'espoir de retrouver à l’avenir une équipe d’Algérie forte et conquérante sous l’ère Zetchi et Alcaraz est permis.
Mohamed-Amine  Azzouz

--------------/////////////////

Les satisfactions face au Togo

Bensabaïni, la classe à l’état pur
Valeur montante du football algérien, le jeune défenseur central des Verts et du Stade Rennais, Ramy Bensabaïni a sorti un grand match face au Togo. En véritable patron de la défense, il a brillé de mille feux. Très présent sur le plan de l’engagement physique, intelligent dans son placement, avec une touche technique de grande classe, il fait partie des grandes satisfactions de l’EN, des observateurs et du public algérien. Il a su donner une certaine stabilité au compartiment défensif de la sélection nationale grâce à son assurance, sa prestance et ses qualités intrinsèques du défenseur moderne. Auteur d’une prestation de premier ordre face au Togolais, il est désormais considéré comme un élément incontournable sur l’échiquier de Lucas Alcaraz. Il est attendu de lui de monter en puissance au vu de sa grande marge de progression.
.
Attal, l’avenir lui appartient
Le tout jeune défenseur latéral droit de la sélection Youcef Attal, qui évolue au Paradou AC a joué sans complexe son premier match officiel sous le maillot national. Il s’est démené comme un diable sur le flanc droit apportant un soutien considérable au compartiment offensif des Verts. Très technique, rapide et accrocheur, il a su tirer son épingle du jeu. Fortement applaudi et encouragé par le public, il est promu a un bel avenir que ce soit en club ou en équipe nationale. D’ailleurs, il devrait incessamment rejoindre l’équipe espagnole de Liga, le Betis Séville où évolue son coéquipier en sélection, Aissa Mandi. Bravo à ce prometteur lutin. Dommage qu’il a été contraint de ne pas reprendre le jeu avec ses camarades la 2e mi-temps en raison d’une blessure qu’il a contractée à l’épaule (Luxation).

Bentaleb, pièce-maitresse des Verts
Il a été égal à lui-même durant le match face au Togo. Véritable catalyseur du jeu de l’EN et excellent dans la relance, il a encore une fois était au four et au moulin lors de la confrontation de dimanche face aux éperviers de Claude Leroy. Nabil Bentaleb a prouvé encore une fois l’étendue de son talent dans l’entrejeu des Verts.
M.-A.A.  

-----------------/////////////////////

A retenir :

L’EN invincible à Tchaker :
En battant successivement la Guinée en amical (2-1), puis le Togo en match officiel (1-0), l’EN a remporté sa 28e victoire au Stade Mustapha Tchaker de Blida. Elle confirme ainsi, son invincibilité sur ce terrain porte-bonheur. Ils ont enchaîné leur 20e victoire d’affilée sur ce terrain. En plus de ces victoires, les Verts ont concédé 5 matches nuls.

Très bonne organisation :
On a pu relever l’excellente organisation au niveau du stade Tchaker et de ses alentours à l’occasion de la confrontation Algérie-Togo. Les journalistes ont pu accomplir leur mission dans de bonnes conditions. La FAF, les services de sécurité ainsi que les agents en poste au stade sont donc à féliciter.

Bulletin d’informations (FAF) pour les journalistes :
Louable initiative du service communication de la FAF, que dirige notre ami et confrère Mohamed Saâd. En effet, à l’occasion de la première sortie officielle de l’EN dans ses éliminatoires de la CAN-2019, un bulletin d’informations sympathique sur l’EN et l’équipe du Togo a été remis aux journalistes, accompagné de la fiche technique du match, avec toutes les données utiles y afférent.   
M.-A.A.

-----------------/////////////////////

Déclarations....

Lucas Alcaraz (Sélectionneur de l'Algérie) : «Avec moi, les plus en formes joueront»
«Nous avons bien démarré la rencontre, en nous procurant un grand nombre d'occasions, mais sans parvenir à les concrétiser. Nous avons essayé de rectifier le tir en   deuxième mi-temps, mais les blessures de Attal, qui souffre d'une luxation   à l'épaule, et de Sofiane Feghouli ont faussé nos calculs. Sans cela, je suis convaincu que nous aurions marqué plus de buts. Il est vrai que le rythme a baissé en deuxième mi-temps, mais c'est logique, car non seulement nous sommes en fin de saison, mais c'est aussi le mois de Ramadan. Par ailleurs, je commence tout juste à instaurer une nouvelle stratégie de jeu, et je pense que les joueurs mettront un peu de temps avant de l'assimiler.   Cela dit, notre prochain contre la Gambie est prévu en mars 2018, et nous auront donc largement le temps pour bien nous préparer. A mes yeux, tous les joueurs sont égaux et je ne compte privilégier personne. Seuls les plus   en forme joueront. Ceux qui ne le sont pas, qu'ils s'appellent Mahrez ou  autre, devront rester sur le banc».  
 
Claude Le Roy (Sélectionneur du Togo) : «On a été très bien accueillis par les Algériens, merci »  
« Je tiens avant tout à remercier la FAF en particulier et les Algériens en général pour le formidable accueil qui nous a été réservé. On n’a manqué de rien et on a été mis dans les meilleures conditions en tout point de vu. Je suis très déçu par cette   défaite, car vu la physionomie de la rencontre, on méritait de repartir avec au moins un nul. Nous avons encaissé un but sur une erreur de jeunesse, et la réussite nous a fait défaut au moment de concrétiser les nombreuses occasions qu'on s'était procuré en deuxième mi-temps. La sélection algérienne avait bien démarré le match, certes, mais elle a été fébrile en seconde période et c'est là qu'il y avait peut-être un bon coup à jouer pour nous. Dommage ! »    

Rais MBolhi: « Très content de cette victoire »
«Je suis content de cette victoire, même si elle a été acquise dans la douleur. Le Togo nous a posé quelques problèmes en deuxième mi-temps, mais le plus important pour nous était d'engranger les trois points, pour prendre provisoirement la tête du groupe. Maintenant, on doit se projeter vers l'avenir et commencer à préparer le prochain match contre la Gambie. Ce qui nous a manqué par le passé, c'est la rigueur tactique et le nouveau sélectionneur national travaille actuellement pour essayer d'y remédier»    

Adebayor : «On n’a pas à rougir de cette défaite»
«C'était un match difficile, contre une sélection algérienne restée égale à elle-même. Tout le contraire de la sélection togolaise, qui était composée de plusieurs   jeunes joueurs, dont c'était aujourd'hui leur premier match international. Il était donc difficile pour eux de bien gérer les moments forts de cette rencontre. Cela dit, on n'a pas à rougir de cette défaite, car on a bien joué dans l'ensemble. Je pense que la qualification sera très difficile après cette défaite, surtout que notre prochain match sera un derby contre le Bénin. Mais on va quand même s'accrocher»

-----------------/////////////////////

Le point sur le groupe D    
Résultats :    

Bénin - Gambie    1-0    
Algérie - Togo      1-0       

Classement       Pts         J        Diff.    
1). Algérie    3    1        +1   
-). Bénin    3    1        +1    
3). Gambie    0    1        -1    
-). Togo    0    1        -1

-----------------///////////////////

La défense tient bon
Le compartiment défensif de l’EN, considéré jusque-là comme le maillon faible des Verts, a réussi à préserver sa cage vierge pour la première fois en huit matchs. Soit, une véritable satisfaction pour le sélectionneur national, Lucas Alcaraz et aux amoureux de l’équipe d’Algérie. La dernière fois que la sélection algérienne a tenu bon en défense date du 4 septembre 2016 contre le Lesotho (6-0), pour le compte des éliminatoires pour la CAN-2017. Depuis, les Verts ont encaissé 12 buts en sept matchs, dont cinq officiels. Toutefois, des signes de fébrilité sont encore apparents.  Le nouvel entraîneur national tient à la stabilité de sa défense.  
M.-A.A.

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions