vendredi 18 aot 2017 07:58:15

Nouvelles de Sétif, L’eau et le logement : Deux priorités de l’heure

Chantiers des 3.000 logements LSP et LPA : Lever les contraintes

PUBLIE LE : 08-06-2017 | 0:00
D.R

Page animée par Farouk Zoghbi

Au moment où la couverture en gaz naturel de la wilaya à déjà atteint les 93% et que celle de l’électricité est à plus de 98%, suscitant ainsi un profond sentiment de satisfaction dans les rangs des populations urbaines et rurales de cette vaste wilaya du pays, le logement, en dépit des efforts d’envergure qui ont été consentis par l’Etat dans tous ses segments, et l’alimentation des populations en eau potable constituent encore des préoccupations majeures dans la wilaya de Sétif.

Pour « booster » les chantiers des 21.855 logements qui sont en encore en voie de réalisation au moment où plus de 11.000 autres sont en voie d’être lancés et s’inscrivent ainsi dans un portefeuille pourtant jamais acquis de plus de 94.400 logements tous segments confondus, le wali de Sétif a consacré depuis son arrivée, plusieurs visites à tous ces chantiers, instruisant à chaque fois les chefs d’entreprise et de bureaux d’études tout en fixant par la même et à chaque visite des échéances dont il reviendra s’enquérir à l’effet de procéder à la remise de centaines de clefs de logements ou ouvrir les vannes de l’alimentation en eau potable.
C’est pour cela que la visite, qu’il a effectué ces premiers jours de ramadhan dans la commune de Sétif pour la remise de clefs de logements et celles d’Ain Oulmène et Ain Azel au sud de la wilaya sous une chaleur qui a retrouvé subitement ses allures, revêtait une dimension hautement appréciée par ces nombreux citoyens des zones urbaines et rurales pour lesquels les promesses faites ont été respectées et ont donné lieu à une ambiance des grands jours.
Une sortie d’autant plus appréciée qu’elle est venue mettre fin, en ce mois sacré, à une patience qui ne disait plus son nom et permis, d’abord à Sétif, à 300 familles de rejoindre leurs nouveaux logements quand bien même certains souscripteurs devront encore s’acquitter de leur dû auprès des services concernés et d’autres, s’agissant de logements LPA, passer conformément à la réglementation en vigueur au fichier national avant de recevoir leurs clefs. Pour ce faire le wali, et au moment où l’opération est en cours, à donné instruction d’accélérer les procédures et faire en sorte que tous ceux qui sont soumis à cette règle puisse passer la fête de l’aid dans leurs nouveaux logements à défaut, durant les tout premiers jours de cette fête. Une action qui s’inscrit dans la dynamique instaurée pour la levée de nombreuses contraintes dans ce domaine sensible sachant que pour le seul volet du logement public locatif et sur les 5.090 logements pré-affectés, 3.000 ont été déjà achevés et attribués dans différentes communes de la wilaya au moment où les travaux de VRD se poursuivent pour le reste. Comme pour le logement rural pour lequel près de 30.000 unités ont été achevées, les autres segments tels que ceux du LPA, de la location- vente, du type assur-Immo  et du LPP ont fait l’objet d’attributions importantes dans cette wilaya et qui se résument, tous segments confondus à plus de 65.000 logements.
L’autre volet non moins important de cette visite est indéniablement celui de l’alimentation en eau potable. Un volet d’autant plus important qu’il touche la zone sud de cette wilaya qui connaît un important déficit dans ce secteur qui se ressent d’autant plus en ce mois de ramadhan et sous cette chaleur. Soucieux de lever ces contraintes et donner de l’eau à de nombreuses localités de cette région, dont bien des populations ont été déjà alimentées, une véritable stratégie à partir des champs captant de Kherzet Youcef et Chaaba L’hamra  à été mise en œuvre ces derniers mois à l’effet de mobiliser une vingtaine de forages et faire arriver l’eau dans les coins les plus reculés de cette région sud de la wilaya.

L’eau pour 8 communes du sud de la wilaya

C’est pour cela que les visites dans les localités d’Ain Azel et d’ Ain Oulmène revêtaient une importance particulière. Une visite qui s’inscrit dans le prolongement de toutes celles qui ont précédé sur ces chantiers et ont permis de donner le feu vert pour la mise en service de 3 forages en direction de la daira d’Ain Oulmene où l’eau est enfin arrivée dans les localités de  Cherchoura et el Kerma à la grande joie des habitants de ces deux agglomérations populeuses.
Le deuxième et le troisième forage couvriront toutes les agglomérations secondaires et la ville d’Ain Oulmene. Un potentiel de 44 litres secondes supplémentaires qui renforcera ainsi ce qui existe dans la zone sud qui comme on le sait, souffre d’un manque d’eau et pourra ainsi trouver les solutions qui conviennent avec de telles réalisations.
Ce même constat est relevé pour Kherzet Youcef qui compte 10 forages dont deux sont déjà en service, 2 autres le seront dans les jours à venir et les 6 restants avant la fin du mois de juin, ce tout pour approvisionner les communes Ain Azel, Ain lahdjar, Bir Hadada, Beida Bordj, El Hamma, Boutaleb, Rasfa, Salah Bey et les agglomérations secondaires qui se trouvent sur cet itinéraire après de longues années de galère.

-----------------///////////////////////

Chantiers des 3.000 logements LSP et LPA
Lever les contraintes

En inspectant les chantiers des plus de 3000 logements du type LSP et LPA implantés dans la commune chef lieu de wilaya, le Wali de Sétif si il a tenu à « booster » davantage le rythme imposé à ces projets dont on ne voit pas la fin depuis plusieurs années déjà , n’a pas été sans rappeler une fois encore aux promoteurs les principaux indicateurs réglementaires qui président à la réalisation de telles actions et, partant ,les prérogatives de chacun.
Une visite d’inspection, la troisième du genre qui revêt un caractère d’autant plus important qu’elle intervient au lendemain au lendemain d’une rencontre tenue au mois de février dernier en présence de tous les promoteurs , responsables techniques et financiers de la wilaya et à l’issue de laquelle pourtant, le premier responsable de cette wilaya avait tenu au cas par cas à baliser le terrain, lever bien des contraintes et mettre en place des mécanismes de communication a travers notamment cette interface chargée de suivre ,d’écouter et d’accompagner tous les intervenants sur le terrain.
Soucieux d’assurer un suivi rigoureux de ces chantiers ,en secouer la dynamique et répondre aux préoccupations des nombreux citoyens qui sont en attente depuis longtemps, le wali accompagné du président de l’APW, du secrétaire général de la wilaya et des directeurs de l’exécutifs et autres responsables impliqués dans la réalisation de ce vaste programme, s’est d’abord rendu au niveau de la « zone el Hidhab nord » ou il s’est enquis de l’état d’avancement du projet des 1496 logements LSP dont la réalisation relève de 24 promoteurs .
Sur cet immense chantier dont les travaux n’en finissent pas depuis plusieurs années mais ou des avancées sont constatées depuis la dernière réunion qui s’est tenue au siège de la wilaya, le wali qui rencontrera les promoteurs ne manquera pas de revenir sur les textes réglementaires qui régissent la réalisation de ce segment, les concessions faites par l’état au niveau du foncier et des locaux commerciaux et certainement pas du premier niveau aménagé en service au niveau de bien des blocs de logements. Il rappellera que le cout du logement est de 280 millions pour le logement LSP et ne saurait par conséquent faire l’objet d’aucune augmentation ni surenchère. En passant en revue la situation de chaque bloc de logements, son avancement et les échéances de livraisons, le premier responsable de la wilaya consacrera une large part de son temps à la proximité, restant à l’écoute des préoccupation exposée par les promoteurs et dégageant à cque fois qu’il s’imposait la solution qui s’impose soulignant cependant que le logement participatif  est l’affaire de 3 parties, l’administration, le promoteur et l’acquéreur. Comme il ne manquera de prêter attention aux contraintes exposées par des acquéreurs venus le rencontrer pour lui dire entre autres les exigences de certains promoteurs.
Comme sur le second site « Abid Ali » ou sont implantés 1590 logements promotionnels aidés en charge par 33 promoteurs , le wali  demandera dés lors à avoir des engagements fermes et des échéances pour la livraison des logements, appelant les promoteurs a se mettre en conformité avec la réglementations, quand il évoquera notamment le point inhérent à la vente sur plans immédiate pour ceux qui ne l’ont pas encore fait et le nécessaire tirage au sort avec les acquéreurs , faisant par la même état d’une cellule qui a été mise en place pour écouter et accompagner les chefs d’entreprises.  Une visite au cours de laquelle le wali se rendra à la cité des 300 logements ou il inspectera également le chantier d’un lycée  d’une capacité de 1000 places dont 300 en demi pension qui ouvrira ses portes à la prochaine rentrée, avant de s’enquérir de travaux de réhabilitation sur le boulevard « Mokhtar Arribi » et la cité « Emir Abdelkader ».

-----------------///////////////////////

Le wali de Sétif inspecte la zone d’activités de Guelta Zarga
Les parcelles non exploitées seront restituées

Le wali s’est rendu ces jours derniers dans la commune de Guelta Zerga (daira d’El Eulma) où il a inspecté la zone d’activités et de commerce.
Accompagné des directeurs de l’exécutif concernés, le wali qui a reçu l’ensemble des explications relatives à cette zone qui date de 2012 et s’étale sur une superficie de 8 hectares, a saisi cette occasion pour s’entretenir longuement avec les investisseurs, mettant le temps qu’il fallait pour écouter leurs préoccupations et débattre avec eux sur les voies et moyens tendant à redynamiser cette zone qui se veut être un espace générateur de richesses et d’emplois et partant, s’enquérir de l’état d’avancement des différents projets qui y sont implantés.
En parcourant les différents espaces de cette zone, le premier responsable de la wilaya qui ne manquera pas de dresser un constat rigoureux quand à la situation qui prévaut au niveau de cette zone, insistera particulièrement en s’adressant aux investisseurs sur la nécessité de redoubler d’efforts et mettre tous les moyens qui se doivent pour aller rapidement dans le sens de la réalisation rapide des projets, notamment ceux qui n’ont pas encore été lancés ou accusent bien du retard dans leur réalisation.
Comme il instruira les directeurs de l’exécutif et autres responsables concernés d’accompagner ces investisseurs et de veillers à la levée de leurs contraintes, notamment celle qui est liée au raccordement électrique et qui constituent la préoccupation majeure des investisseurs implantés sur cette zone. Le wali qui constatera d’autre part que plusieurs parcelles de terrains attribués pour des activités diverses sont restés en l’état, sans aménagement aucun de plusieurs investisseurs en dépit des facilités et des mécanismes d’incitation mis en œuvre par l’Etat a instruit les responsables concernés de mettre en demeure tous les « investisseurs »  qui sont dans cette situation. Comme il décidera de la restitution dans la semaine qui suit des parcelles de terrain, laissés en l’état et qui n’ont pas été utilisés par leurs bénéficiaires soulignant que des visites identiques se poursuivront au niveau d’infrastructures du genre à travers la wilaya.

-----------------///////////////////////

Nacer Maskri : Wali de Sétif
« Travaillons ensemble et en synergie »

« C’est un dossier qui était pratiquement en latence ! Donc nous avons fait en sorte de « booster » ces projets, sachant qu’il y a une demande pressante de la part des populations et une attente qui devient quand même assez stressante. Je pense que depuis la dernière réunion que nous avons tenu avec les promoteurs, nous avons bien avancé, on a pu quand même régler beaucoup de dossiers administratifs inhérents aux actes de concession, aux permis de construire et tout ce qui s’en suit et au moment ou nous terminons ce volet administratif, nous demandons aux entreprises de procéder à des engagements en termes de réalisation et d’achèvement des travaux. Nous sommes tout à fait prêts à régler les problèmes, preuve en est que nous nous avons mis en place une cellule qui est entrain de travailler pour prendre en charge toutes les doléances de ces entrepreneurs pour lesquels il reste à honorer leurs engagements. Nous devons être en phase ensemble, le logement participatif c’est 3 intervenants, l’administration, le promoteur et le citoyen, il faut donc que l’on travaille ensemble et en synergie pour arriver à livrer ces logements au profit des citoyens. »

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions