lundi 24 juillet 2017 03:40:20

61e anniversaire de la grève des étudiants et journée nationale de l’étudiant

Célébration de la journée nationale de l’étudiant « S’inspirer du parcours de nos martyrs » 

PUBLIE LE : 20-05-2017 | 0:00
D.R

 «L’école doit rester un espace de réflexion et de dialogue, d’apprentissage de la culture de la démocratie et du respect de l’autre», a indiqué  le Président de la République, Abdelaziz Bouteflika, dans un message lu en son nom par la ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication, Houda-Imane Faraoun, à l’occasion du 61e anniversaire de la Journée nationale de l’étudiant (19 mai 1956), commémorée officiellement, hier à Oran, sous le slogan «L’étudiant, gloire d’hier, fierté d’aujourd’hui».
 

C’est l’auditorium de l’université 1 Ahmed-Ben-Bella, qui a accueilli la cérémonie officielle de cette commémoration en présence, du ministre des Affaires  religieuses et des Wakfs, ministre des Moudjahidine par intérim, Mohamed Aïssa, ministre de la Formation et de l’Enseignement  professionnels, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche  scientifique par intérim, Mohamed Mebarki et les représentants de la famille révolutionnaire et des autorités locales. A cette occasion, le Chef de l’Etat a rappelé les sacrifices consentis par l’étudiant algérien pendant notre glorieuse Révolution, en honorant « le savoir et l’enseignement », en sacralisant « les valeurs humaines » et en « s’élevant au-dessus de l’égoïsme et des intérêts étroits ». Il a, ajouté  « grâce aux élites algériennes avant-gardistes parmi les étudiants, les rapports de force se sont équilibrés ou presque, au niveau de la bataille diplomatique et politique dans les fora internationaux d’une part, conférant ainsi à la Révolution un soutien mondial notamment auprès des peuples et pays arabes et musulmans ». Evoquant le contexte économique actuel, le Président de la République a souligné les efforts et les engagements de l’Etat dans la prise en charge et le développement et la modernisation du système éducatif « Malgré l’existence d’une crise économique mondiale accablante qui a eu des répercussions négatives, notamment sur les économies des pays en développement, dont le nôtre, l’Etat a néanmoins maintenu sa politique et  sa vision de prise en charge du système éducatif et poursuivi ses choix stratégiques, conscient de cette vérité absolue qu’il n’y a pas d’Etat fort, ni de peuple développé ni une économie fructueuse en dehors des hydrocarbures, sans un investissement sérieux et efficace dans le savoir que les générations montantes doivent obligatoirement acquérir ».
     Dans la même lignée, le Chef de l’Etat a souligné les principaux objectifs de la stratégie de l’Etat dans le secteur de l’éducation nationale « l’un de nos objectifs est que l’école reste un espace de réflexion et de dialogue, d’apprentissage de la culture de la démocratie et  du respect de l’autre. Elle doit permettre de sortir de la répétition, de l’imitation et du simple apprentissage pour passer à la réflexion,  l’argumentation et l’application », a-t-il affirmé avant de poursuivre « L’écolier doit s’imprégner des valeurs de la République, de la modernité et de la tolérance, du respect des valeurs de la nation et de ses constantes, et s’inspirer du parcours de nos martyrs et de nos héros à travers le sacrifice pour les objectifs suprêmes ». Le Président de la République a, par ailleurs, mis en garde les jeunes contre les différents dangers de la mondialisation qui, dit-il, « sont de nature à oblitérer l’identité nationale et culturelle, saper les fondements linguistiques et religieux pour consacrer l’hégémonie économique ».
     Ainsi, il a exhorté, les  jeunes « à  s’inspirer des sacrifices de ceux qui ont porté l’étendard de la lutte, de la résistance pour la défense de notre chère patrie, et à préserver l’identité nationale et son héritage civilisationnel pour contrer tous les dangers qui planent sur notre pays et garantir son immunité ». Il convient de souligner que dans le cadre des activités célébrant la journée nationale de l’Etudiant, la délégation ministérielle a procédé à la baptisation de la résidence universitaire de 1.000 lits dans la commune d’Es Sénia en nom du chahid Belaïd Yekhlef.
Amel Saher
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions