mardi 30 mai 2017 04:35:49

Instauration de la paix en Libye : poutine optimiste

Le président russe Vladimir Poutine a exprimé, hier à Moscou, son optimisme pour une sortie de crise en Libye, affirmant la disponibilité de la Russie à contribuer à la normalisation de la situation dans ce pays.

PUBLIE LE : 18-05-2017 | 0:00
D.R

Le président russe Vladimir Poutine a exprimé, hier à Moscou, son optimisme pour une sortie de crise en Libye,   affirmant la disponibilité de la Russie à contribuer à la normalisation de la situation dans ce pays. «L’espoir que la paix soit instaurée en Libye existe, et la Russie est prête à y contribuer avec tous les moyens possibles, conjointement avec les pays intéressés», a déclaré Vladimir Poutine, à l’issue d’une rencontre avec   le Premier ministre italien Paolo Gentiloni. «Il me semble que l’espoir qu’une paix civile soit instaurée en Libye   existe tout de même. Ce pays revêt une immense importance, et dans la région   et pour l’Europe, compte tenu qu’il devient un point de transit pour un grand nombre de réfugiés, principalement d’Afrique subsaharienne, en route pour l’Europe», a déclaré le chef de l’État russe. Le président Poutine a rappelé, dans ce cadre, qu’une rencontre s’était   tenue le 2 mai, entre les représentants de différentes forces politiques de ce pays, dont le Maréchal Khalifa Haftar et le gouvernement d’union nationale.  «Nous espérons que les ententes parachevées, lors de cette rencontre, seront   développées, et que ceci contribuera à une prompte restauration de la paix civile et de la stabilité en Libye», a souligné M. Poutine. La Russie qui prône un dialogue interlibyen comme moyen de règlement de la crise est prête, selon Poutine, à «accorder toute sorte de   contributions à ce processus, conjointement avec les amis italiens et tous ceux qui sont intéressés par la normalisation de la situation, y compris les pays de la région». L’Algérie, pays voisin de la Libye, a multiplié, ces dernières semaines, ses efforts en vue de réunifier les rangs libyens. En effet, des visites à   différentes régions de la Libye ont été effectuées récemment par le ministre des Affaires maghrébines, de l’Union africaine (UA) et de la Ligue des États arabes, Abdelkader Messahel, en vue de renforcer le consensus politique en Libye.  L’Algérie et la Russie ont relevé, à maintes occasions, la «grande   convergence» de leurs positions respectives sur les conflits et crises qui persistent dans la région, en particulier les derniers développements   intervenus en Libye et en Syrie. (APS)

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions