samedi 15 dcembre 2018 15:55:19

Rencontre avec l’auteur Samir Kacimi : L’histoire la philosophie et l’action

À cœur ouvert, l’invité à la librairie Chaib-Dzair de l’ANEP, l’ancien journaliste et le jeune auteur, Samir Kacimi, qui est juriste de formation, a parlé avec passion de son parcours d’écriture.

PUBLIE LE : 22-04-2017 | 0:00
D.R

À cœur ouvert, l’invité à la librairie Chaib-Dzair de l’ANEP, l’ancien journaliste et le jeune auteur, Samir Kacimi, qui est juriste de formation, a parlé avec passion de son parcours d’écriture.
Ses romans se distnguent en effet par leurs contenu, thématiques et le style d’écriture des autres écrivains, sachant, comme il l’a déclaré lors de cette rencontre, que ce jeune auteur écrit des textes qui «s’inspirent de la réalité».
Lors conférence, organisée à la librairie Chaïb-Dzaïr de l’ANEP, Samir Kacimi, le lauréat du «grand Prix Assia Djebar du roman 2016», meilleur roman écrit en arabe, a raconté au public son expérience dans l’écriture et ce qui l’a profondément poussé dans cette voie où il s’exprime librement. Notre orateur a rappelé qu’il avait participé dans les différentes manifestations dans le monde, dont l’Égypte et les Émirats arabe unis, tout en précisant à l’adresse du public que «l’attention de ses lecteurs à lire ses ouvrages l’oriente dans son écriture et surtout le comble de joie».
L’auteur Samir Kacimi rassemble, dans ses 8 romans publiés, entre l’histoire, la philosophie et l’action (policier), sans parler du vocabulaire riche de la langue arabe et de l’éloquence de cette dernière qui lui facilitent et lui font apprécier l’enchaînement des idées.
De leur côté, les lecteurs de Samir Kacimi ont exprimé leur impression sur ses livres et ce qui fait la différence avec les autres types d’ouvrage. Dans ce cadre, l’auteur a répondu à ses lecteurs qu’il «commence (mon) écriture après une observation faite au sein de la société», citant plusieurs exemples et passages de ses romans.                 
Il est à noter que les huit titres publiés sont une reconnaissance qui dépasse largement les frontières du Maghreb, et font de cette plume une valeur montante qui est considérée actuellement comme l’une des voix les plus marquantes de sa génération, avec El-Halem (le rêveur), Thalatoun (trente), Houbboun Fi Kharifin Maîl (amour d'un automne bancal), Déclaration de perte, l’Amour au tournant, qui a récemment été traduit en français. Il est rappelé aussi que Samir Kacimi est le premier écrivain algérien à être entré en 2009 dans la «Liste longue» des nominés pour le prestigieux Booker Prize, dont les livres ont été traduits dans plusieurs langues, avec notamment un livre qui est traduit en 14 langues.
 Hichem Hamza
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions