mardi 17 octobre 2017 21:39:26

Attaque meurtrière contre un camp militaire dans la région de Tombouctou : L’Algérie condamne vigoureusement

5 soldats et une dizaine de terroristes tués

PUBLIE LE : 20-04-2017 | 0:00
D.R

L'Algérie condamne «vigoureusement» l'attaque terroriste meurtrière perpétrée mardi contre un camp militaire dans la région de Tombouctou au Mali, et réitère sa disponibilité à poursuivre sa contribution aux efforts de consolidation de la paix dans ce pays, a déclaré hier le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Abdelaziz Benali Chérif. «Nous condamnons vigoureusement l'attaque terroriste meurtrière perpétrée hier contre un détachement des forces armées maliennes basé à Gourma-Rharous au Mali», a déclaré à l'APS, M. Benali Chérif, précisant que «la recrudescence des actes de violence qui visent vainement à saper la mise en œuvre de l'Accord pour la paix et la réconciliation au Mali issu du processus d'Alger, resteront vaines et se heurteront à la détermination du peuple malien à poursuivre son avancée vers la paix, la réconciliation et l'édification nationale». «Nous réitérons, pour notre part, notre disponibilité à poursuivre notre contribution aux efforts de consolidation de la paix dans le Mali frère», a-t-il déclaré, présentant les condoléances de l'Algérie aux familles des victimes de «cette lâche attaque et assurons de notre solidarité le peuple et le gouvernement maliens frères».
(APS)

5 soldats et une dizaine de terroristes tués

Cinq soldats maliens et une dizaine de terroristes ont trouvé la mort dans une attaque mardi contre un détachement des forces armées maliennes, basé à Gourma-Rharous (située à environ 120 km à l'est de Tombouctou) par un groupe terroriste, a annoncé mardi dernier le ministre malien de la Défense.
Le ministre a signalé qu'une dizaine de soldats ont été blessés, et a félicité vivement les partenaires (MINUSMA) pour les frappes menées au profit des forces armées maliennes (FAM), qui ont permis de neutraliser une dizaine d'assaillants, dont certains ont été faits prisonniers. Dans un communiqué, la MINUSMA a confirmé qu'elle a déployé ses hélicoptères d'attaque sur les lieux en appui aux forces maliennes. Elle a signalé d'autre part qu'un véhicule de la force de la MINUSMA a heurté un engin explosif improvisé ou une mine, mardi, à environ 30 km au sud de Tessalit, région de Kidal, faisant trois blessés graves, dont deux Casques bleus et un civil.
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions