dimanche 22 octobre 2017 18:03:56

Mois du patrimoine : un musée à la station de métro de la Place des Martyrs

Forum des intellectuels d’El-Qods : M. Azzedine Mihoubi « personnalité culturelle de l’année »

PUBLIE LE : 20-04-2017 | 0:00
D.R

Le ministre de la Culture, Azzedine Mihoubi, a procédé, hier au palais de la Culture Moufdi-Zakaria à Alger, à l’ouverture du Mois du patrimoine jusqu’au 18 mai, sous l’intitulé «Patrimoine culturel, moteur pour le développement territorial».

En présence d’un grand nombre de journalistes et d’experts en archéologie et en histoire, le ministre de la Culture a procédé également à l’ouverture d’une exposition sur la fouille archéologique préventive de la place des Martyrs à Alger qui devrait faire l’objet d’un musée moderne dans la station du métro. A ce propos, les responsables du métro d’Alger ont affirmé que l’ouverture officielle de la station devrait avoir lieu le 1er novembre prochain, ce qui donnerait une empreinte identitaire d’excellence de la ville d’Alger. Après la projection de la conception du prochain musée qui ferait la jonction entre la station du métro et un trésor archéologique de 2000 ans d’histoire exhumé fortuitement lors des travaux de l’extension du métro d’Alger afin de faire objet d’un musée moderne aux normes internationales. « L’objectif de cette exposition est de démontrer la diversité culturelle, historique, civilisationnelle de la ville d’Alger. Ce petit spécimen exposé aujourd’hui et ce jusqu’au 24 du mois en cours est ouvert au public pour avoir une idée du trésor trouvé à la place des Martyrs avant l’ouverture officielle de ce site touristique et culturelle », a lancé M. Azzedine Mihoubi. Par ailleurs, le premier responsable du secteur Culturel a indiqué que la loi 98-04 sur la protection du patrimoine devrait être révisée et actualisée afin de mettre en avant la relation entre le patrimoine et le développement. « Au sujet du développement territorial, nous travaillons à ce que cette loi soit plus souple afin de permettre à exploiter les ressources des zones protégés pour des projet de développement sans pour autant ruiner la nature du site et sauvegarder son charme. Le patrimoine ne doit pas être un frein pour le développement » a souligné le ministre avant de souligner que le rendement économique du patrimoine demeure en deçà des attentes, tout en appelant d’autres secteurs comme le tourisme à explorer le domaine du patrimoine avec notamment une réflexion d’attribution des licences d’exploitation de certains sites su secteur privé selon le respect d’un cahier de charge.
M. Azzedine Mihoubi a déclaré que deux experts égyptiens de grande réputé mondiale en archéologie, spécialisés dans l’étude des pyramides, devraient rendre visite en Algérie dans les jours à venir pour des travaux de recherches sur les pyramides de Ledjdar à Tiaret. Ce travail de collaboration avec d’autres spécialistes algériens devrait faire l’objet de classification au patrimoine mondial de l’UNESCO. Le ministre a appelé à plus de coopération internationale dans le domaine de l’archéologie en rappelant la coopération avec des Allemands pour le musée de Cherchell, avec les Turcs pour la restauration de la mosquée de Ketchaoua et d’autres projets à Oran, ainsi qu’une probable coopération avec des Polonais.
Kader Bentounès

-------------/////////////////

Forum des intellectuels d’El-Qods  
M. Azzedine Mihoubi « personnalité culturelle de l’année »
Le ministre de la Culture, Azzedine Mihoubi a  été élu mardi au palais de la culture Moufdi Zakaria, "personnalité  culturelle de l'année 2017" par le Forum des intellectuels d’El Qods de  Palestine présidé par le M. Talal Abou Afifa. Le ministre a reçu des présents symboliques de la part des membres du  Forum, à qui il a offert une toile. Le président du Forum a estimé que le prix remis à M. Mihoubi «intervient en reconnaissance de son apport à la culture et la création arabes dans plusieurs domaines». La cérémonie a été marquée par la présence de membres du Forum, des personnalités culturelles et des officiels. Le choix de M. Mihoubi, annoncé par le Forum des intellectuels d'EL Qods  de Palestine lors du festival Zahrate AL Madayne organisé à El Qods en mars dernier, a été motivé par «son soutien à la culture et aux  intellectuels arabes, et pour le rôle exceptionnel de l'Algérie et son  soutien indéfectible à la cause palestinienne». Le Forum des intellectuels d'El Qods de Palestine a été créé en 2002 dans la ville d'El Qods à l'initiative d'intellectuels pour offrir des  opportunités de communication et de contact entre intellectuels. (APS)
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions