dimanche 20 aot 2017 04:59:42
D.R

C’est fait, des financements avec des marges préférentielles pour l’ensemble des travailleurs de Sonatrach et ses filiales. Un protocole d’accord a été signé entre Al Salam Bank-Algeria, et la Fédération nationale des pétroliers, dans le cadre de la mise en œuvre du dispositif législatif et réglementaire régissant le financement à la consommation et le financement immobilier accordés en faveur des travailleurs de Sonatrach et de ses filiales.

La banque islamique Al Salam s’est donné, au lendemain de sa création, comme objectif de devenir leader sur le marché algérien, à travers des services bancaires novateurs assurant une performance de qualité supérieure et des taux de revenus maximaux pour les clients et les actionnaires. La banque opère selon une stratégie qui concilie les exigences du développement économique dans les services vitaux en Algérie, avec le respect des principes et valeurs islamiques enracinés. Le communiqué précise que le financement à la consommation «Al Salam Taysir» est proposé selon la formule «Bai Bi Taksit», il finance l’ensemble des biens fabriqués par des entreprises exerçants une activité de production sur le territoire national et qui produisent ou assemblent en Algérie des biens destinés aux particuliers.

2017 : porter le nombre des agences à 15

Le financement de l’immobilier «Dar Al Salam», lui, est proposé sous différents modes de financement, tels que «Bai Al Ajal», «Istisna’a», «Ijara mawsufa fi dhima», etc. Ce mode a trait au financement de l’acquisition, l’aménagement, la construction, l’extension d’un bien immobilier, y compris la formule LPP, pour un montant allant jusqu’à 60 millions de dinars proportionnellement au revenu, l’âge de l’employé  et de la durée de financement qui s’étend sur 25 ans. Les financements proposés peuvent atteindre 100% du coût du bien, selon la capacité d’endettement de l’employé. D’autre part, il convient de préciser qu’à travers ce protocole d’accord, sont aussi proposés des services bancaires novateurs, dont la banque à distance avec plus de 20 services bancaires en disponibles à toute heure, indépendamment du lieu où l’on se trouve, ainsi que la carte de paiement électronique, au plafond illimité et offerte gratuitement. S’ajoute la carte d’épargne Oumniyati, permettant, en plus de faire fructifier son argent, de disposer de son épargne 7/7 partout sur le territoire algérien en utilisant les  guichets automatiques portant le logo CIB. Ce n’est pas tout. Aux employés de Sonatrach, Al Salam Bank propose également de faire fructifier leur épargne via la formule «El moudharaba», grâce au livret d’épargne  «Oumniyati». Pour son plan de développement, la Banque se fixe l’objectif de porter le nombre de ses agences au cours de l’année 2017 à 15. 3 nouvelles agences seront ouvertes dans l’algérois (Staouéli, Rue Hassiba et Sidi Yahya), et 5 autres sont en cours d’aménagement à travers le pays (Adrar, Ouargla, Biskra, Aïn Oussara et Batna).
Fouad Irnatene
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions