samedi 21 octobre 2017 16:54:18

Campagne électorale législative, M. Louh à Constantine : « Une participation massive pour l’intérêt du pays »

Le ministre de la Justice, garde des Sceaux, M. Tayeb Louh, a affirmé hier qu’«une participation massive aux prochaines élections est fondamentale pour l’intérêt de l’Algérie et des Algériens».

PUBLIE LE : 20-04-2017 | 0:00
D.R

Le ministre de la Justice, garde des Sceaux, M. Tayeb Louh, a affirmé hier qu’«une participation massive aux prochaines élections est fondamentale pour l’intérêt de l’Algérie et des Algériens».

S’adressant aux magistrats de l’ensemble des cours de justice du pays, lors d’une téléconférence organisée au siège de la cour de Constantine, M. Louh est longuement revenu sur l’origine de la tragédie nationale. «L’Algérie a connu, durant la décennie 1990, une crise qui a failli détruire les fondements de l’État, n’était la politique de concorde civile initiée par le Président de la République, laquelle a grandement contribué au retour de la paix. Cependant, il faut rappeler que c’est le vide institutionnel qui a conduit à cette tragédie, et c’est pour éviter de connaître des situations similaires que le principe même de la tenue d’élections, dans le strict respect de la Constitution et des lois, s’avère capital pour la stabilité du pays», a-t-il soutenu, ajoutant que «le doute concernant le degré de conscience atteint par les Algériens n’était pas permis». Abordant le rôle de la justice dans le processus électoral, le ministre a tenu à rappeler que celui-ci est d’autant plus important, qu’il concerne la préparation et la supervision de l’opération. À ce sujet, il a déclaré : «Nous avons procédé à la désignation de 1.541 magistrats à la tête des commissions communales, et 288 en tant que membres des commissions électorales de wilaya ; cette implication est une garantie supplémentaire pour la transparence du processus», a-t-il déclaré. Par ailleurs, M. Louh a évoqué les profondes réformes que connaît le secteur depuis 1999, dans le cadre du projet de réforme du Président Abdelaziz Bouteflika visant à construire une justice forte et indépendante. «Le secteur a connu des mutations importantes et a modernisé son infrastructure. Dans le cadre de cette réforme, nous avons présenté 16 projets de loi afin de renforcer le pouvoir judiciaire et de prendre en charge les libertés individuelles, la protection de la femme et de l’enfant, etc.», a-t-il notamment expliqué. Le ministre a conclu par un appel aux procureurs qui «doivent s’autosaisir sans attendre une instruction de la tutelle», et ce notamment en ce qui a trait aux affaires liées au détournement d’argent public ou de foncier agricole. La visite de travail et d’inspection de Tayeb Louh l’a mené dans la commune de Zighoud-Youcef, où il a procédé à l’inauguration du nouveau tribunal, ainsi qu’aux chantiers des futurs sièges de la cour de Constantine et du centre des archives judiciaires.
Issam Boulksibat

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions