lundi 21 aot 2017 16:57:09

Promotion des investissements : Priorité aux créateurs d’emploi

La 11e édition du Salon national du recrutement et de l’entrepreneuriat a ouvert, hier ses portes à Alger, sur le thème «Emploi et création d’entreprises pour booster le développement économique».

PUBLIE LE : 19-04-2017 | 0:00
D.R

La 11e édition du Salon national du recrutement et de l’entrepreneuriat a ouvert, hier ses portes à Alger, sur le thème «Emploi et  création d’entreprises pour booster le développement économique».

Cette manifestation, qui se poursuivra jusqu’au 20 du mois en cours, a attiré 30 entreprises, ainsi que des organismes publics, dont des institutions en charge de la promotion de l’emploi de jeunes, à l’image de l’Ansej, de l’Anem et de la Cnac. Il faut dire, dans le contexte actuel, où l’Algérie traverse une conjoncture économique difficile marquée par la chute des cours de pétrole, que la promotion des investissements créateurs d’emploi devient impérative. Lors d’une conférence de presse organisée, en marge de l’événement, Ali Belkhiri, commissaire du Salon, a exprimé sa pleine satisfaction quant à l’organisation de ce Salon qui se veut, a-t-il dit, «une occasion de rapprocher les recruteurs potentiels et les demandeurs d’emploi et, donc, un carrefour de rencontres entre les entreprises et les administrations en quête de compétences et de nouvelles recrues, et les universitaires à la recherche d’un emploi ou d’un stage». Il a fait savoir, dans le même ordre d’idées, que les entreprises qui ont pris part à ce rendez-vous vont proposer plus de 1.800 offres d’emploi. «Ce chiffre, a-t-il précisé, confirme que malgré la crise, les entreprises relevant du secteur privé sont en plein essor et en développement constant.» Appuyant ses dires, le commissaire a cité, à titre d’exemple, l’entreprise Nestlé Algérie  qui propose plus de 30 offres d’emploi, avant de rappeler que lors de la précédente édition, son organisme a enregistré près de 2.000 postes qui avaient été pourvus au bénéfice de demandeurs d'emploi. Ali Belkhiri regrette toutefois le fait que lors de ce Salon, malgré son importance, le nombre des entreprises participant reste toujours faible, en estimant que dans les prochaine années, ce nombre augmentera bien évidement.
«Avec l’organisation des campagnes de sensibilisation, notre but est de faire comprendre aux entreprises l’importance de ce Salon qui constitue un moyen efficace pour mettre en contact direct les entreprises à la recherche de compétences et les diplômés, afin de leur permettre de trouver un emploi ou un stage, de les guider dans le choix de leur carrière et de les préparer à la création de leur propre entreprise», dit-il. Lors de cette conférence, les chefs d’entreprise ont soulevé plusieurs questions liées, notamment aux problèmes rencontrés dans le recrutement, tout en insistant sur la nécessité de mettre en place une base de données, pour orienter et étudier le marché du travail. Il y a lieu de noter, dans un document dont une copie nous a été remise, que ce Salon est organisé sous deux formes : des stands qui seront un lieu de contact entre les entreprises et les demandeurs d’emplois, ainsi que la tenue de conférences, d’ateliers et de tables rondes qui auront pour but de vulgariser certains aspects relatifs à la politique de l’emploi et de la création d’entreprise en Algérie. En marge du Salon, des conférences débats et d’échange entre recruteurs et diplômés, à travers un cycle de conférences thématiques et d’ateliers CV, préparation à l’entretien d’embauche et orientation, bilan de compétences, entrepreneuriat, création d’entreprise, sont également programmés.
M. A. Z.

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions