mardi 27 juin 2017 09:55:06

La Casbah d’El-Djazaïr s’en souvient : LOUNI Arezki un héros de légende

Ce fut un lundi 8 avril 1957, à 4h46, Louni Arezki était sauvagement décapité à la prison de Serkadji à Alger, et, comble de cruauté, simultanément précédé le même jour par ses compagnons de combat, Mameri Amar et Badeche Saïd.

PUBLIE LE : 08-04-2017 | 0:00
D.R

Ce fut un lundi 8 avril 1957, à 4h46, Louni Arezki était sauvagement décapité à la prison de Serkadji à Alger, et, comble de cruauté, simultanément précédé le même jour par ses compagnons de combat, Mameri Amar et Badeche Saïd. Une pieuse pensée à leur mémoire est demandée à tous les Algériens afin que nul n’oublie leur sacrifice suprême consenti par le don de soi en offrande à l’Algérie souffrante pour sa libération du joug colonialiste dans la dignité enfin reconquise pour la descendance de ses enfants et des générations montantes fières et orgueilleuses de l’œuvre de ses illustres héros.
P/l’association des Amis de la rampe
Louni Arezki Casbah
Le président Lounis Aït Aoudia
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions