mardi 24 octobre 2017 12:20:52

FAF : Kheireddine Zetchi nouveau président

La FAF a désormais un nouveau président, Kheireddine Zetchi, qui a succédé à Mohamed Raouraoua, à l'occasion de l'assemblée générale élective de la fédération, tenue hier matin au centre technique de Sidi Moussa.

PUBLIE LE : 21-03-2017 | 0:00
D.R

La FAF a désormais un nouveau président, Kheireddine Zetchi, qui a succédé à Mohamed Raouraoua, à l'occasion de l'assemblée générale élective de la fédération, tenue hier matin au centre technique de Sidi Moussa.

L'unique candidat à ce scrutin et sa liste ont recueilli 64 voix favorables, sur les 103 membres présents, 35 ont voté non, alors que 4 bulletins ont été annulés. Pour rappel l'AG de la fédération de football compte 108 membres. Ainsi, après avoir soutenu à l'unanimité Raouraoua, les membre de l'assemblée donnent leur confiance à la grande majorité à Zetchi.

Le roi est mort, vive le roi

     Lors de cette AGE, qui a connu un début pour le moins mouvementé, le président sortant, en l'occurrence Raouraoua ainsi que le président de la commission des candidature initialement désigné par l'AG, à savoir Bâameur, ont brillé par leur absence. Les travaux de l'Assemblée se sont déroulés en deux parties.
La première séance, où l'on a assisté à l'enregistrement des membres présents et à la vérification du quorum, a été perturbé par l'intervention de plusieurs membres, à l'image du président de l'ASO Chlef, Abdelkrim Medouar, qui contestaient la légitimité de la commission chargée de l'organisation des élections et de son président Hassen Hammar. « Je tiens tout simplement à souligner une chose. Je ne suis pas contre les personnes. Se sont les urnes qui décideront de la candidature de Zetchi. Je n'ai aucun souci avec le président du PAC, ni d'ailleurs avec aucun des personnes figurant sur sa liste de candidats pour le bureau fédéral. Moi, je remets tout simplement en cause l'organisation de cette AGE et la légitimité de la commission qui la gère. L'Assemblée générale, qui est souveraine, a désigné Ali Bâameur en qualité de président de la commission des candidatures. Pourquoi cette AG est dirigée aujourd'hui par Hammar qui, lui, a été désigné président de la commission des recours », nous a déclaré Medouar, dont la candidature à été rejetée.
De son côté, Hammar à tenu à souligner : « Lors de la réunion d'une réunion tenue le 15 du mois, Bâameur a été écarté. J'ai été légitimement désigné pour présider l'opération de vote. Il faut laisser les membres de l'AG s'exprimer par eux même quant à la candidature de Zetchi à travers ce scrutin ». Par ailleurs, la seconde partie des travaux s'est déroulée à huis clos. Les journalistes de la presse nationale et internationale, pourtant accrédités pour la couverture de cet événement ont été priés de quitter la salle avant le début du scrutin. Une entrave grave au droit à l'information et à la liberté d'expression.
Ni le chargé de la communication, ni le secrétaire général de la FAF n'étaient en mesure de fournir aux médias un motif valable quant à leurs éclusions.
    Rédha Maouche


 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions