mardi 12 dcembre 2017 16:52:32

salon de la calligraphie et DE l’architecture de Tamanrasset : Le rôle du Tifinagh dans le bâti

Vingt-deux artistes prennent part à la 3e édition du Salon de la calligraphie et de l’architecture en Algérie, dont le coup d’envoi a été donné dimanche à Tamanrasset

PUBLIE LE : 21-03-2017 | 0:00
D.R

Vingt-deux artistes prennent part à la 3e édition du Salon de la calligraphie et de l’architecture en Algérie, dont le coup d’envoi a été donné dimanche à  Tamanrasset. Les participants, représentant les wilayas d’Ouargla, El-Oued, Mostaganem et Chlef auront, durant  les trois jours de ce salon, à mettre en exergue, à travers des œuvres artistiques, l’importance de  la calligraphie, l’architecture et le caractère Tifinagh dans le bâti local. Entre autres communications prévues  dans le cadre du salon dédié cette année à l’harmonie  entre la lettre et l’architecture, l’exposé de l’universitaire Hamza Boukhelda Hamza pour qui la  calligraphie arabe est un signe de la culture arabo-maghrébine qu’il s’emploie à promouvoir et hisser comme socle à la renaissance arabe et maghrébine. L’harmonie entre le bâtiment et l’environnement et l’architecture traduit la synergie recherchée  par l’architecte dans la conception et la création, a estimé M. Boukhelda, dans ce contexte. L’artiste Abdallah Boutani de Tamanrasset a, de son côté, indiqué  que Tamazight et ses  signes en Tifinagh a également une relation avec l’architecture, au regard de la symbolique  civilisationnelle et culturelle de ses caractères, véhiculée à travers différentes formes  géométriques. (APS)
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions