dimanche 22 octobre 2017 07:37:19

Brevet professionnel des transporteurs : L’ETUSA montre la voie

Le centre de formation de l’ETUSA (Etablissement de transport Urbain et Suburbain d’Alger) ouvre ses portes pour dispenser les cours relatifs au brevet professionnel des conducteurs de transport de personnes et marchandises (71 heures pour le transport des personnes, 72 pour le transport de marchandises et 46 heures supplémentaires pour le transport spécifique de matières dangereuses).

PUBLIE LE : 21-03-2017 | 0:00
D.R

Le centre de formation de l’ETUSA (Etablissement de transport Urbain et Suburbain d’Alger) ouvre ses portes pour dispenser les cours relatifs au brevet professionnel des conducteurs de transport de personnes et marchandises (71 heures pour le transport des personnes, 72 pour le transport de marchandises et 46 heures supplémentaires pour le transport spécifique de matières dangereuses).
Ayant obtenu son agrément en décembre dernier par le ministère des Travaux publics et des Transports, l’ETUSA a ouvert ses portes pour dispenser les cours relatifs au brevet professionnel des conducteurs de transport de personnes et marchandises, a déclaré Mme Amiar Samia, directrice de la formation à l’ETUSA. Les conducteurs concernés sont tous les titulaires d’un permis de conduire de type C, D ou E. En plus de ce document, il leur est exigé désormais un brevet professionnel avant d’exercer le métier de transporteur.
C’est pour cette raison qu’un arrêté ministériel a été signé entre les deux ministères des Travaux publics et des Transports, le 19 mai dernier, fixant les conditions et les modalités de formation pour l’obtention du brevet professionnel des conducteurs de véhicules de transport de personnes et de marchandises. Il s’agit d’un certificat d’aptitude délivré à tout conducteur détenteur de l’une des catégories de permis de conduire C, D et E et ayant subi avec succès une formation initiale qualifiante dans l’une des spécialités relatifs au transport de personnes et transport de marchandises. Toutefois, le transport des matières dangereuses ne peut être assuré que par des conducteurs détenteurs d’un brevet professionnel de transport de marchandises. Il est subordonné à l’obtention d’une attestation justifiant une formation de ces derniers dans le domaine du transport des matières dangereuses. Cependant, Mme Amiar Samia, précise que l’ETUSA n’est pas actuellement habilité à assurer la formation relative au transport des matières dangereuses.
Ainsi, ce brevet professionnel s’effectue à travers une formation initiale de 71 heures pour le transport des personnes, 72 pour le transport de marchandises et 46 heures supplémentaires pour le transport spécifique de matières dangereuses pour les conducteurs ayant suivi avec succès la formation initiale de transport de marchandises et ce, conformément aux programmes arrêtés ainsi qu’une mise à niveau des connaissances, dans le cadre d’une formation continue toutes les cinq années.
S’agissant de la formation initiale qui sera assurée par des inspecteurs ou ingénieurs en transports terrestres, inspecteurs des permis de conduire et sécurité routière, agents en mécanique, électricité, industrie et mines, de la protection civile ou tous autres cadres ou agents ayant des qualifications en rapport avec les modules à dispenser, cette formation initiale s’effectue en deux phases : une formation théorique qui s’étale sur 10 jours, soit 59 heures, cas de la spécialité transport de personnes ou transport de marchandises et porte sur la dimension de transport et l’aspect réglementaire, les notions techniques des véhicules, la prévention et la sécurité ainsi que l’art de bien se conduire et une formation pratique qui s’étale sur 5 jours, soit 12 heures pour le transport de personnes et 6 jours soit 18 heures pour le transport de marchandises et qui porte sur les techniques de conduite d’un véhicule de transport de personnes ou d’un véhicule lourd de transport de marchandises. Pour sa part, la spécialité transport spécifique de matières dangereuses qui s’étale sur 9 jours, soit 46 heures, est concerné par 4 modules sur la formation de base des matières dangereuses et la spécialisation pour le transport en citernes, des explosifs de la classe 1 et le transport de matières radioactives de la classe 7.
Concernant la formation continue, 2 modules en 5 jours, soit 30 heures, d’actualisation des connaissances sur la réglementation et la sécurité routière, cas du transport des personnes ou transport de marchandises et 2 modules en 2 jours, soit 10 heures, d’actualisation des connaissances sur l’aspect réglementaire et technique cas de transport spécifique de matières dangereuses.
A qui est destinée cette formation ? rappelle Mme  Amiar Samia, tout conducteur détenteur d’un permis de conduire de l’une des catégories C, D, et E, est tenu de se conformer aux dispositions de l’arrêté en question dans un délai qui ne saurait dépasser  trente-six mois, à compter de sa date de publication au Journal Officiel, c’est une obligation pour tout recrutement de chauffeurs qui doivent accompagner leur permis de conduite de ce brevet professionnel et ceux qui sont en exercice doivent s’allier à cette nouvelle législation également, sinon des sanctions seront prises à leur égard s’ils dépassent le délai requis.
Quelles sont les moyens humains et pédagogiques de l’ETUSA pour lancer cette formation et quand ? la directrice de la formation répond que  six salles sont destinées à la formation  théorique à raison de 15 stagiaires et 4 circuits d’examen pour la formation pratique en plus de la voie publique, les contrats des enseignants sont signés, les spécimens des contrats candidats sont prêts, les manuels des cours validés par le ministère et les salles sont équipés de tous les moyens pédagogiques qui offrent une formation de qualité et puis l’ETUSA est en phase de prospection, invite les sociétés de transports et les particuliers à joindre ses salles pour lancer cette formation dans les meilleurs délais dès que les groupes sont formés.
Et pour s’inscrire, les candidats doivent déposer auprès du centre de formation un dossier comprenant, une demande manuscrite mentionnant la spécialité choisie, deux photographies d’identité récentes, une copie du permis de conduire, justifier d’un niveau scolaire et d’un brevet professionnel de transport de marchandises en cours de validité pour le transport spécifique des matières dangereuses, des certificats médicaux, attestant d’une bonne condition physique et acuité visuelle, établis par un médecin généraliste, phtisiologue et ophtalmologue, une carte de séjour en cours de validité, durant toute la durée de la formation, pour les étrangers, les frais d’inscription à la formation initiale qui sont fixés à 45.000 DA pour de transport de personnes et de marchandises et 20.000 DA pour le transport de matières dangereuses.
Pour conclure, le renouvellement du brevet professionnel de transport de personnes et de marchandises et de l’attestation pour le transport spécifique des matières dangereuses s’effectue à travers une mise à niveau des connaissances, dans le cadre d’une formation continue toutes les cinq années. La formation continue peut être assurée durant les six derniers mois précédant l’expiration de la validité desdits documents.
D’autre part, Mme Amiar Samia souligne que les conducteurs en exercice doivent se rapprocher du centre de formation de l’ETUSA (21 rue Alfred de Musset à la rue Mohamed Belouizdad), le plus rapidement possible, où des propositions commerciales  attrayantes pour les premiers inscrits, et que  les transporteurs et entreprises intéressés par cette disposition ont un délai de trois ans pour s’allier à la nouvelle législation.
Boutafennouchet Saida

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions