lundi 21 aot 2017 16:56:49

Manipulations des opinions et intérêts stratégiques : Échec aux dérapages

Le conférencier à la faculté des sciences de l’information et de la communication de l’université d’Alger 3 et spécialiste dans le domaine de l’information et de la communication, Mohamed Laid Zoghlami, a mis en exergue, hier à Alger, le dérapage dangereux des réseaux sociaux, qui prennent de plus en plus d’espace dans notre vie sociale, familiale et professionnelle.

PUBLIE LE : 21-03-2017 | 0:00
Ph. Billal

Le conférencier à la faculté des sciences de l’information et de la communication de l’université d’Alger 3 et spécialiste dans le domaine de l’information et de la communication, Mohamed Laid Zoghlami, a mis en exergue, hier à Alger, le dérapage dangereux des réseaux sociaux, qui prennent de plus en plus d’espace dans notre vie sociale, familiale et professionnelle.
Lors d’une conférence-débat organisée à l’Institut national d’étude de stratégie globale à Alger, ayant pour thème « Les réseaux sociaux : entre manipulations des opinions et intérêts stratégiques», en présence de différents représentants des institutions de l’Etat, M. Mohamed Laid Zoghlami a mis en garde contre les impacts et les influences des réseaux sociaux considérés comme « une usine où l’on fabrique des informations afin de s’ingérer dans les affaires des Etats et des peuples», car, à travers les informations diffusées sur les réseaux sociaux, on risque de « créer une minorité et de détruire tout un Etat» comme cela s’est passé avec l’avènement de ce qui est appelé communément « le Printemps arabe ». Dans ce cadre, M. Zoghlami a attiré l’attention sur la manipulation et les manœuvres, exercées par l’ingérence étrangère qui visent à désinformer l’opinion publique et à semer le doute au sein de la société, c’est pourquoi le rôle des médias en général reste « primordial» pour éclairer l’opinion publique.
Après avoir exprimé sa satisfaction à propos de l’appel du Premier ministre, M. Abdelmalek Sellal, qui a invité les responsables des entreprises étatiques à ouvrir des comptes sur les réseaux sociaux, le conférencier a précisé que cette instruction pourra consolider la relation avec la société civile, dans le but de faire consolider un maximum de transparence dans l’administration.
Dans un autre cadre, le Dr. Zoghlami a souligné aussi qu’il est vrai que « les réseaux sociaux ont ouvert de nouveaux horizons, de nouvelles recherches et plus d’informations sur le web», en donnant plus de liberté et de débats, mais à travers cela, des messages dangereux peuvent être transmis et constituer un danger pour la classe ciblée.
 Hamza Hichem


Non-respect de la vie humaine
Selon le conférencier, « plus de 2.000 affaires sont déposées au niveau des tribunaux de la République» et cela est dû au non-respect de la vie humaine à travers les réseaux sociaux, précisant le rôle de la loi qui doit s’appliquer afin de remettre les choses en ordre. Selon son argumentation, ce genre de problèmes est dû à l’ignorance de la maîtrise des outils et des réseaux sociaux, de ne pas savoir rendre compte de ce qu’ils publient comme information qui touche l’identité et la vie privée des personnes.     H. H.


Les chaînes satellitaires appelées à exploiter l’espace public

Après avoir qualifié la décision du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, d’ouvrir le champ audiovisuel en Algérie de « stratégique», le conférencier a appelé les chaînes satellitaires à exploiter l’espace public et à s’intéresser davantage à organiser des débats et des émissions bénéfiques pour le téléspectateur algérien.
En ce qui concerne la pluralité des chaînes satellitaires, qui dépassent la quarantaine, dont cinq sont accréditées, il a considéré que leurs bureaux sont quasiment absents par rapport à ce qui se passe à l’échelle magrébine, arabe et au Sahel, c’est pourquoi « il est nécessaire de mettre en place une stratégie d’information et de communication efficace afin de ne pas laisser les initiatives aux étrangers».
H. H.
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions