mercredi 26 avril 2017 18:46:38

FLN : 70% des candidats sont des universitaires

Le Secrétaire général du parti du Front de Libération nationale (FLN), Djamel Ould Abbès, a annoncé hier à Alger que 70 % des candidats des listes de sa formation politique étaient des universitaires, soulignant que toutes les têtes de listes de son parti étaient des «militants du FLN».

PUBLIE LE : 21-03-2017 | 0:00
D.R

Le Secrétaire général du parti du Front de Libération nationale (FLN),   Djamel Ould Abbès, a annoncé hier  à Alger que 70 % des candidats des listes de sa formation   politique étaient des universitaires, soulignant que toutes les têtes de listes de son parti étaient des «militants du FLN».  
«Nous n’avons exclu aucun candidat parmi ceux ayant présenté des dossiers de candidature au nom du   parti estimés à 6.294 dossiers», a précisé le SG du FLN lors d’une conférence de presse animée à   l’issue de sa rencontre avec l’ambassadeur allemand, Michael Zenner.   Il a indiqué dans ce sens que «462 candidats ont été choisis en fonction de critères objectifs dont   l’adhésion au programme du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, et le niveau   universitaire», faisant remarquer que «70 % des candidats sont des diplômés universitaires outre   l’ancienneté au sein du parti».  «Toutes les têtes de listes du parti, y compris celle d’Alger, représentée par Sid Ahmed Ferroukhi,   sont des militants du parti», a soutenu M. Ould Abbès, ajoutant que «toutes les tentatives visant à   inscrire certaines personnes sur les listes du parti du FLN parmi ceux qui planifiaient de semer   l’anarchie ont été vouées à l’échec».  M. Ould Abbès a soutenu en sa qualité de SG du parti, qu’aucun candidat ne lui a été imposé et   aucune personne n’est intervenue dans l’élaboration des listes en dehors de la commission des   candidatures».  Le SG du parti du FLN a indiqué par ailleurs que son parti avait renouvelé la confiance en 74   députés sur 217 et choisi 183 femmes candidates outre 37 secrétaires de mouhafada sur 41 et 6 membres du bureau politique.  
A une question sur le destin des candidats du parti qui se sont inscrits sur les listes d’autres   partis, M. Ould Abbès a souligné : «Toutes les personnes dont les dossiers de candidature ont été   rejetés et se sont inscrites sur les listes d’un autre parti seront exclues du parti   définitivement», précisant que des «modifications ont été opérées légalement sur certaines listes du   parti à l’issue du rejet de certains noms par la direction».  S’agissant du recours aux pots-de-vin pour les candidatures, le SG du parti du FLN  «s’est dit  confiant quant au travail accompli par les services de sûreté», soulignant qu’il auditionnerait les   membres du bureau politique lors d’une réunion prévue mardi dont Mme Salima Otmani.  
Par ailleurs, M. Djamel Ould Abbès a salué la «qualité» des relations algéro-allemandes qui ont   connu un développement durant les trois dernières années, notamment dans le volet économique et les   énergies renouvelables, rappelant que 30.000 Algériens résidaient légalement en Allemagne et 200 entreprises allemandes activaient en Algérie.  Pour sa part, l’ambassadeur d’Allemagne a qualifié de «bonnes» les relations algéro-allemandes comme en témoignent les nombreux projets communs entrepris dans plusieurs secteurs, tels que les   hydrocarbures, l’industrie automobile, les énergies renouvelables, la formation professionnelle et  la culture. (APS) 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions