mercredi 22 fvrier 2017 07:13:04

Algérie - Espagne : coopération Étroite contre le terrorisme

Le directeur général de la police espagnole, German Lopez Iglesias, a salué l'étroite coopération avec la police algérienne, notamment dans les domaines de la lutte contre le terrorisme et la criminalité transnationale organisée.

PUBLIE LE : 16-02-2017 | 0:00
D.R

Le directeur général de la police espagnole, German Lopez Iglesias, a salué l'étroite coopération avec la police algérienne, notamment dans les domaines de la lutte contre le terrorisme et la criminalité transnationale organisée.    

Le chef de la police espagnole, qui a coprésidé avec le Directeur général  de la Sûreté nationale (DGSN), le général major Abdelghani Hamel, une réunion de haut niveau, a mis en exergue «les liens très étroits existant entre les polices des deux pays», notamment dans certains domaines, tels que la lutte contre le terrorisme et la criminalité transnationale organisée. Cette réunion, qui se tient dans un contexte régional et international qui impose le renforcement de la coopération dans les domaines d’échange d’informations,  d’expériences et d’expertise, a permis au directeur général de la police espagnol de mettre en exergue le rôle stratégique de l’Algérie en matière de stabilisation de toute la région. Pour sa part, le général major Hamel a expliqué, dans son intervention, l’approche de la police algérienne qui a permis de réaliser des «résultats appréciables», devenant ainsi «un acteur incontournable», disposé à partager son expérience et d’apporter son soutien à l’action policière internationale, pour «lutter efficacement contre le terrorisme, la criminalité transnationale organisée sous toutes ses formes». M. Hamel a souligné, dans ce cadre, que «nous sommes préoccupés face à la transnationalisation des défis sécuritaires, à la diversité de la criminalité qui se développe sans cesse, à la complexité de ses modes opératoires et aux alliances constatées entre les différents réseaux criminels, notamment la triptyque du terrorisme, du flux migratoire et de la cybercriminalité, et leurs connexions avec les différents trafics, dont le commerce illicite de drogues et d’armes, et la contrebande».  Le DGSN a par ailleurs souligné que l’Algérie, préoccupée par les effets de la criminalité transnationale et du terrorisme sur la bonne gouvernance et sur la paix et la sécurité, continue, «dans le sillage des réformes entreprises par le Président de la République, Abdelaziz Bouteflika, à développer, dans une approche globale et intégrée, des stratégies visant à contribuer et à soutenir les actions de la communauté internationale en vue d’atteindre les aspirations  collectives en matière de sécurité».
Le chef de la Sûreté nationale a, lors de cette réunion, présenté l’expertise algérienne en matière de déradicalisation, et la stratégie de développement et de modernisation de la police algérienne, qui ont par ailleurs été saluées par la partie espagnole, notamment les progrès accomplis en matière de police scientifique. Cette seconde et ultime journée de la visite de travail du DGSN à Madrid a été également marquée par la visite de la délégation algérienne au laboratoire de la police scientifique de Madrid, où d’amples explications lui ont été fournies. Le directeur général de la police espagnole a décoré le directeur des renseignements généraux à la DGSN, Boudalia Djilali, de la médaille de mérite de la police. Ce dernier avait déclaré que cette grande  distinction honore la police algérienne.
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions