samedi 21 octobre 2017 16:56:42

Tourisme : Un vecteur de développement durable

Le ministre de l’Aménagement du territoire, du Tourisme et de l’Artisanat, Abdelouahab Nouri, a affirmé hier la nécessité de consolider la coopération entre l’Algérie et l’Organisation mondiale du tourisme, en vue de tirer profit de «son expérience pionnière» en matière de qualification et de formation.

PUBLIE LE : 16-02-2017 | 0:00
Ph. Billel

Le ministre de l’Aménagement du territoire, du Tourisme et de l’Artisanat, Abdelouahab Nouri, a affirmé hier la nécessité de consolider la coopération entre l’Algérie et l’Organisation mondiale du tourisme, en vue de tirer profit de «son expérience pionnière» en matière de qualification et de formation.

Dans une déclaration à la presse au terme de sa visite effectuée à l’Ecole supérieure d’hôtellerie et de restauration (ESHRA) de Ain Benian, en compagnie du secrétaire général de l’OMT, Taleb Rifai, le ministre a appelé à « la nécessité de consolider la coopération avec l’OMT en vue de tirer profit de son expérience et programmes en matière de formation et de qualification ». Le ministre a également mis en avant « l’importance de soutenir cette école, première du genre en Afrique, par des programmes de formation, afin de promouvoir le secteur du tourisme ». Le ministre a rappelé, par ailleurs, « la détermination des pouvoirs publics à faire du tourisme un secteur à même de contribuer au développement économique durable ». En outre, le ministre a qualifié de « pionnière » la place qu’occupe actuellement l’ESHRA en matière de formation hôtelière. L’école est soutenue, poursuit le ministre par « des programmes de formation de l’Ecole hôtelière de Lausanne en Suisse, en vue d’obtenir la certification mondiale dans la formation touristique ». Evoquant le projet de réhabilitation des hôtels publics et des stations thermales, qui sont au nombre de 65 établissements touristiques au niveau national, le ministre a rappelé qu’une enveloppe de « plus d’un milliard de dollars a été consacrée à leur réhabilitation, selon les normes internationales ». Pour sa part, M. Rifai a émis le vœu de voir l’ESHRA devenir « un centre de rayonnement académique aux plans africain et méditerranéen », annonçant qu’un accord a été conclu avec la partie algérienne portant sur le soutien de l’école par des programmes de formation élaborés par l’OMT, au profit des étudiants, et ce, dans le cadre du programme de développement de la formation, supervisé par l’OMT au profit de 130 écoles à travers le monde.
     Par la même occasion, le directeur général de l’Ecole, Mustapha Haouchine, a présenté un exposé sur la formation des étudiants dans le domaine de l’hôtellerie, du tourisme et de la restauration, ajoutant que l’Ecole tend à dispenser une formation d’« excellence » au profit des étudiants, en vue d’obtenir le diplôme LMD, délivré par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, ainsi que la Certification mondiale, délivrée par l’EHL de Lausanne. (APS)

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions