samedi 19 aot 2017 06:30:17

Aménagement du parc Dounia : Projet de fermes-pilotes

L'immense espace de verdure "Dounia Parc" vient de faire l’objet d’une nouvelle initiative. En effet, celui-ci a été choisi pour abriter un projet de fermes-pilotes pour la culture de diverses variétés arboricoles. Il s’agit d’agrumes, d’olives et de plantes médicinales.

PUBLIE LE : 16-02-2017 | 0:00
D.R

L'immense espace de verdure "Dounia Parc" vient de faire l’objet d’une nouvelle initiative. En effet, celui-ci a été choisi pour abriter un projet de fermes-pilotes pour la culture de diverses variétés arboricoles. Il s’agit d’agrumes, d’olives et de plantes médicinales. Cette initiative fait suite au plan d’aménagement adopté par la wilaya d'Alger à la fin 2016. Un plan qui prévoit le lancement de toute une série d’agencement d'espaces de loisirs, de plantation d'agrumes et d'oliviers. Une annonce faite hier, par le Bureau national d'études pour le développement rural (BNEDER). Ce plan prévoit également de nouveaux Agri-parcs urbains pour la protection des terres agricoles, de l’urbanisation qui s’étend de plus en plus tout autour d’Alger.
 S’étendant sur une superficie de 1.059 hectares situés sur le territoire de cinq communes, à savoir, Dely Brahim, Ouled Fayet, El Achour, Draria et Baba Hassen, Dounia Parc fait également l’objet d’un programme ambitieux, où il est notamment question d’installation de plusieurs structures entrant dans le cadre de la promotion du développement durable.
De ce fait, la wilaya d’Alger a choisi la partie de Dounia parc relevant de la commune de Dely Brahim pour débuter le projet en question. Le budget de cette opération n'est pas encore connu.
Les lieux d’aménagements ont été étudiés par le bureau BNEDER, dont les cadres ont tenu à préciser que « ces superficies sont adaptées pour la promotion agricole en impliquant la production du lait et dérivés, voire l’élevage de bétail ».
Nonobstant le grand parc Dounia, cette nouvelle politique d’aménagement des espaces urbains, consiste aussi à broder une ceinture verte des espaces agricoles à travers plusieurs communes de la capitale. Une démarche qui a permis l’aménagement de 23 parcs, notamment à Reghaïa, Rouiba, Dely Brahim… outre le parc de Khraïssia qui s’étend sur une surface de plus de 300 hectares et celui de Chéraga qui s’étend sur 560 ha.
 Il y a lieu de signaler que le directeur des forêts et de la ceinture verte de la wilaya d’Alger, M. Baâziz Noureddine, souligne que l’opération de production d’oliviers d’agrumes et le développement de l’apiculture, s’inscrit en droite ligne avec le caractère commercial et économique de l’Office des parcs et loisirs (OPLA) de la wilaya d’Alger responsable de la gestion de ce parc et de ‘‘l’ensemble des biens, droits, obligations, personnels et moyens de toute nature détenus par l’établissement dissous’’, précise l’article 2 publié dans le Journal officiel n°69 en date du 6 décembre.
Enfin, il est attendu que ce projet crée des dizaines de postes emploi.
Nesrine Abdelli

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions