samedi 19 aot 2017 06:27:46

Développement touristique : L’Algérie, un avenir prometteur

« Plus de 550 projets touristiques (hôtels, complexes et villages touristiques) sont en cours de réalisation et 1.600 projets ont été agréés. »

PUBLIE LE : 15-02-2017 | 0:00
Ph. : Billal

« Plus de 550 projets touristiques (hôtels, complexes et villages touristiques) sont en cours de réalisation et 1.600 projets ont été agréés. » C’est ce qu’a indiqué hier M. Abdelouahab Nouri, ministre de l'Aménagement du territoire, du Tourisme et de l'Artisanat. S’exprimant à l’occasion du lancement du programme de renforcement des capacités statistiques de l’OMT en présence du  secrétaire général de cette instance, M. Taleb Rifai, il a tenu à souligner que « ce programme va nous permettre, à court terme, d’atteindre une capacité d’accueil touristique de 1.000 lits », affirmant que « le développement touristique passe inéluctablement par la mobilisation et la contribution de l'investissement privé.»
Mettant à profit cette occasion, le ministre a sollicité à cet effet l’OMT pour accompagner l’Algérie dans son programme de formation et de développement. Il dira dans ce sens que « cet ambitieux programme aboutira, sans aucun doute, lors de sa dernière année, en 2019, à la tenue  d’un séminaire régional de haut niveau, qui sera le couronnement de ce processus. Cette rencontre régionale, sera une réelle opportunité, pour exposer et évaluer  les résultats de ce programme ». Cet événement, a-t-il ajouté « est d’une importance capitale, puisqu’il nous permet de procéder, entre autres, à une évaluation  exhaustive des relations  entre l’Algérie et l’OMT, dont mon pays est membre effectif depuis 1976, année de son adhésion à cette prestigieuse organisation ». Mettant l’accent sur l’activité touristique au niveau mondial, le ministre a fait savoir que « celle-ci a connu une croissance importante ».  
Selon lui, « le fait que  chaque  année ce secteur enregistre plus de 1.2 milliard de touristes est un signe fort et qu’il constitue la pierre angulaire de développement d’un pays surtout  qu’il participe à environ de  10% de la production intérieure brute (PIB) mondial ». « Le tourisme est un véritable vecteur de développement durable, à travers notamment ses effets induits sur les autres secteurs, tels que l’agriculture, l’industrie et les services. C’est à ce titre qu’apparaît le rôle et la place des statistiques dans les systèmes d’information de tous les pays », a-t-il mis en relief. En effet les statistiques permettent de doter les administrations nationales du tourisme et le secteur économique de manière générale, de données démographiques économiques et sociales. La disponibilité et la maîtrise de l’information statistique, « permettent de mieux orienter les politiques de développement et de modernisation du tourisme », sur la base d’une identification précise des objectifs et d’une planification rigoureuse. Depuis la tribune, Nouri à  saluer l’Organisation mondial du tourisme pour avoir choisir l’Algérie comme organisatrice de cet événement  : « Je ne voudrais pas laisser  passer cette occasion, sans mettre en exergue l’excellence des relations qui existent entre l’Algérie et l’OMT, des relations que je qualifierai de  fructueuses et que je m’emploierai , sans relâche, à renforcer et à consolider à l’avenir » . « Comme il me plaît », a ajouté Nouri, «  d’exprimer notre totale reconnaissance, pour les efforts  louables, qu’il n’a pas cessé de déployer, à l’effet de mettre cette organisation sur l’orbite  de la modernité, tout en lui imprégnant l’efficacité nécessaire à l’accompagnement et au soutien de l’essor du tourisme dans le monde ».  S’adressant au SG de l’OMT, il lui a indiqué en des termes clairs : « M. le secrétaire général, notre pays est un continent que nous souhaitons être à l’avenir proche une destination touristique par excellence. Les pouvoirs publics ont affiché une grande volonté pour booster et relancer ce secteur porteur pour l’économie nationale ».
De son côté, le SG de l’OMT, M. Taleb Rifai, a exprimé également son souhait d’accompagner l’Algérie dans son programme développement dudit secteur. Tout en rappelant que l’Algérie, durant les années 1970, était parmi les grandes destinations « et je suis sûr que ce pays du million et demi de martyrs va retourner à la place qu’il mérite.» Il dira dans ce sillage : « Nous avons évoqué lors de la soirée d’avant-hier deux importants points pour développer ce secteur en Algérie à savoir : la mise en place d’un schéma pour la commercialisation et la promotion ; l’élaboration d’un programme efficace pour la formation des professionnels et les cadres du secteur ».
M.A.Z.

 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions