mardi 04 aot 2020 02:08:55

Près de 22.000 cas de tuberculose enregistrés en Algérie en 2010

21.832 cas de tuberculose, tous types confondus, ont été enregistrés en 2010, a indiqué jeudi à Alger le docteur Sofiane Allihalassa, chargé du programme national de lutte contre la tuberculose au ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière (MSPRH).

PUBLIE LE : 25-03-2011 | 17:54
D.R

21.832 cas de tuberculose, tous types confondus,  ont été enregistrés en 2010, a indiqué jeudi à Alger le docteur Sofiane Allihalassa,  chargé
du programme national de lutte contre la tuberculose au ministère de  la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière (MSPRH).    Intervenant lors d'une rencontre organisée à l'occasion de la célébration  de la Journée mondiale de la tuberculose coïncidant avec le 24 mars de chaque  année, le Dr Allihalassa a noté que le nombre de cas relatifs à la tuberculose  pulmonaire est en baisse.          
Il a expliqué que les facteurs de risque de la tuberculose pulmonaire  sont la dénutrition, l'âge avancé, la grossesse ainsi que certaines maladies  telles le diabète ou certains types de cancer.          
Selon le Dr Allihalassa, la tuberculose entraîne des décès dans 2 %  des cas en Algérie, précisant qu'il s'agit surtout de personnes affaiblies par  d'autres maladies à la tête desquelles vient le cancer.          
Se référant à l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), le chargé du  programme national de lutte contre la tuberculose a relevé que des cas, de plus  en plus nombreux, de tuberculose résistante aux traitements, menacent sérieusement  la santé publique de nombreux pays car "très peu diagnostiqués".         
Le Pr Zerdoumi du CHU de Beni Messous a, pour sa part, estimé que dans  certaines régions du pays, la qualité du dépistage et du diagnostic fait que  les sources d'infection sont "actives", ce qui a pour effet d'"exacerber" la  maladie.          
Abordant le thème "tuberculose et infection VIH", le Pr Amrane a indiqué  qu'il y a une "étroite" interaction entre le virus de l'immuno déficience humaine  et la tuberculose.          
"Là où la tuberculose est fortement répandue, il ne peut qu'y avoir  beaucoup de VIH", a-t-il fait remarquer.          
Il a précisé que le VIH favorise la tuberculose extra pulmonaire dans  la mesure où le risque de contracter celle-ci est multiplié par 7.          
Dans le même temps, la tuberculose aggrave le déficit immunitaire de  la personne atteinte de SIDA, a-t-il ajouté, déplorant le fait que le problème  a pour origine une insuffisance en matière de dépistage.    
Il a estimé, à cet égard, que la prise rapide d'un traitement, quel  que soit le niveau d'infection par le VIH, devrait réduire l'incidence de la  tuberculose.          
La tuberculose est une maladie contagieuse provoquée par une bactérie  touchant principalement les poumons et se propageant par voie aérienne.
Une  personne porteuse de cette maladie peut en infecter environ quinze autres par  an, estiment les spécialistes.
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions