jeudi 21 septembre 2017 00:37:06

Lutte contre la criminalité à Alger : 5.000 caméras seront déployées

Alger va être désormais « quadrillée »

PUBLIE LE : 12-01-2017 | 0:00
D.R

Conscients de leur efficacité en termes de lutte contre la criminalité sous toutes ses formes, mais aussi dans l’optique de réguler la circulation routière, les responsables de la Direction générale de la ûreté nationale songent à passer à la vitesse supérieure pour équiper de nombreux endroits de la capitale de caméras de surveillance. 5.000 plus exactement, ce qui devra contribuer à aider les services de sécurité à mieux gérer les situations de crise.   La DGSN assure que les prochaines caméras seront ultramodernes et dotées d’applications intelligentes, et seront installées dans les artères de la capitale, ainsi que les axes routiers. Déjà, Alger compte, selon la même source, quelque 1.500 caméras de surveillance opérationnelle depuis 2004, date de la mise en place d’un système de vidéosurveillance. Beaucoup d’entre elles ont été déterminantes dans la résolution de nombreuses affaires criminelles, telles que les vols ou les agressions, dans le sens où les enregistrements vidéo des faits constituent des preuves irréfutables et permis d’interpeller les auteurs, même si l’institution du général major Hamel souligne que cet outil de travail peut être dissuasif et sert donc avant tout à la prévention contre les crimes et les délits. Mais il faut admettre que les belles performances réalisées grâce à la télésurveillance ont incité la DGSN à équiper Alger de ce type d’équipements ô combien utiles. Du coup, la formation des agents chargés du contrôle et de la régulation par télésurveillance s’est intensifiée, ces dernières années, et le recrutement des effectifs compétents pour ce genre de missions a connu une hausse sensible. Les Algérois seront ainsi prochainement sous l’œil de pas moins de 5.000 caméras de surveillance, et ce au grand dam des petits malfaiteurs dont les moindres faits et gestes seront épiés.

Alger va être désormais « quadrillée »

Et c’est dans cette optique que le chef de la police relevant de la sûreté de wilaya d’Alger, Samir Daoudi, a fait savoir que plusieurs caméras de surveillance ultrasophistiquées, dotées d’applications intelligentes et modernes, seront bientôt mises en place par la Direction générale de la Sûreté nationale (Dgsn) au niveau de la capitale, dans le but de renforcer et d’étendre le réseau de la télésurveillance à Alger. Selon la même source, le travail des agents qui assurent la surveillance au centre de contrôle consiste, notamment, en la régulation de la circulation routière ou encore le contrôle à distance des déplacements des délégations étrangères. La diffusion des technologies de vidéosurveillance commence à se répandre depuis quelque temps maintenant dans la capitale, et depuis leur installation, plusieurs criminels et petits délinquants ont été arrêtés. En effet, des résultats probants ont été obtenus, ce que vient confirmer le chef de la police en affirmant que des dizaines d’affaires liées à la criminalité ont été élucidées à l’aide des caméras de surveillance. À titre d’exemple, un vieillard a été pris en flagrant délit, après qu’une caméra de surveillance l’eut filmé en train de dissimuler de la drogue sous les carreaux d’un jardin public situé dans la commune de Bab Ezzouar à Alger, c’est dire son inestimable utilité.
S. A. M.

 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions