vendredi 15 dcembre 2017 18:45:49

CAN-2017 : Les Verts aujourd’hui au Gabon

Les choses sérieuses commencent pour les Verts, à quelques jours de leur premier match contre le Zimbabwe (15 janvier), une équipe pas facile à manier.

PUBLIE LE : 12-01-2017 | 0:00
D.R

Les choses sérieuses commencent pour les Verts, à quelques jours de leur premier match contre le Zimbabwe (15 janvier), une équipe pas facile à manier.

On peut même considérer ce pays comme parmi les favoris à la qualification au prochain tour de cette compétition qui débutera par le match inaugural, dans la ville gabonaise de Libreville, samedi 14 janvier, à partir de 17h, contre la Guinée-Bissau. Ce sera le démarrage de cette compétition qui sera suivie par des millions de téléspectateurs, aussi bien en Afrique que dans d’autres contrées du monde. Il est certain que le fait d’entrer dans le vif du sujet va pousser tous les participants à être présents et à ne pas rater le premier match qui est très important. Les Algériens quitteront donc leurs chambres de Sidi Moussa aujourd’hui, après avoir joué un dernier match amical contre la Mauritanie mardi, qui s’est soldé sur le score de 6 à 0. Comme on le sait, la première confrontation s’est achevée en faveur des nôtres sur le score de 3 à 1, après une première mi-temps des plus «fantomatiques», puisqu’on n’a pas reconnu les Algériens. La seconde mi-temps a été, cependant, meilleure que la première, puisqu’on a vu un bon visage, mais aussi une plus grande fluidité. Il est certain que les observateurs l’ont relevé, même si rien n’a filtré sur le deuxième match amical des Verts contre la Mauritanie, sauf que des joueurs comme Mahrez, Slimani (2 buts), Taïder, Brahimi et Soudani ont marqué. Ce qui signifie que les joueurs qui ont été laissés au repos du fait qu’ils étaient fatigués se sont très bien distingués durant cette deuxième manche amicale et que les fans traditionnels de l’EN auraient aimé voir de visu afin de se faire une idée plus ou moins claire sur la valeur de cet ensemble algérien. On ne sait de cette rencontre que le score de 6 à 0. C’est de bon augure, du moins pour le moral, avant d’affronter, ce dimanche, à Franceville, cette redoutable formation zimbabwéenne qui a laissé une très bonne impression, en amical, à Limbe, contre le Cameroun. Les  
« Warriors » ont même failli l’emporter, n’était ce penalty accordé généreusement par l’arbitre. Ce sont les Zimbabwéens qui avaient ouvert le score avant le retour des Camerounais (1 à 1). Toutefois, selon les présents et les quelques séquences qu’on a pu voir, il s’agit, le moins que l’on puisse dire, d’une très bonne équipe. Elle ne sera pas facile à battre. Le coach national, Georges Leekens, ne sera pas à la portée du premier venu. Aujourd’hui, tout le monde la considère comme le « cendrillon » du groupe B. On peut même dire que la plupart des spécialistes se trompent au sujet de cette formation, drivée par Calliston Pasuwa, qui nous avait battus en 2004, à Sousse (Tunisie), sur le score de 3 à 1. C’est un ensemble qui mérite d’être respecté. Notons que Mbolhi a quitté le stage de l’EN, à Sidi Moussa, mardi, pour rejoindre la France et plus précisément Rennes (ligue1 française - Bretagne) afin de passer des tests en vue d’être recruté à titre de prêt ou définitivement. Tout dépendra de ses négociations avec ce club, mais aussi de Gourcuff. Le gardien de l’équipe nationale est encore sous contrat avec le club d’Antalyasport (Turquie).
H. G.
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions