lundi 25 septembre 2017 07:06:38

Escrime, Coupe du monde de fleuret féminin (Seniors) : La fine fleur à Alger

La Fédération algérienne d'escrime a organisé, hier à 10h30, à la salle de conférences de l'Office du Complexe olympique (OCO), avec la contribution d’Interface Médias, une conférence de presse pour annoncer la tenue de la Coupe du monde de fleuret féminin d'Alger by Ooredoo, les 13, 14 et 15 janvier à Alger, qui verra la participation de 19 pays et des meilleures athlètes mondiales de la discipline.

PUBLIE LE : 11-01-2017 | 0:00
D.R

La Fédération algérienne d'escrime a organisé, hier à 10h30, à la salle de conférences de l'Office du Complexe olympique (OCO), avec la contribution d’Interface Médias, une conférence de presse pour annoncer la tenue de la Coupe du monde de fleuret féminin d'Alger by Ooredoo, les 13, 14 et 15 janvier à Alger, qui verra la participation de 19 pays et des meilleures athlètes mondiales de la discipline.

La conférence de presse a été animée par le président de la Fédération algérienne d'escrime, Abdel Raouf Salim Bernaoui, le Directeur de  l'Office du Complexe Olympique (OCO) et par les représentants des sponsors, Ooredoo et Yves Rocher. C’est le ministère de la Jeunesse et des Sports et la Fédération algérienne d’escrime, organisateurs de l’évènement en ce début d’année 2017, qui organisent conjointement la 30e édition de la Coupe du monde de fleuret féminin en individuel et par équipes. Baptisée Coupe du monde de fleuret féminin by Ooredoo (naming de la compétition), la compétition se déroulera à la salle Harcha-Hacène, avec la présence des plus grandes nations dans l’escrime et de 101 athlètes engagés en individuel. Le président de la Fédération algérienne d’escrime, Abdel Raouf Salim Bernaoui, très serein, a fait savoir qu’il était ravi que Alger abrite à nouveau un tel évènement, tel l’un des défis de la Fédération qu’il dirige avec beaucoup de savoir-faire et de bon sens, de l’avis de connaisseurs en la matière et de spécialistes avisés. Il dira à ce propos : «Maintenir la Coupe du monde à Alger, qui est l’une des étapes des autres épreuves de cette compétition relevée, est une fierté pour toute l’Algérie, pour nous en tant que Fédération, pour le MJS et pour nos partenaires représentés par nos sponsors Ooredoo, Condor et Yves Rocher, avec aussi l’importante contribution de l’OCO. Cette dernière, nous offre la salle Harcha comme cadre, idéal en termes d’infrastructures et de moyens logistiques appropriés pour la discipline. On tient à remercier vivement tous nos partenaires.» Il affirmera au sujet de la sélection nationale : «On veut que nos athlètes se frottent au haut niveau par rapport aux perspectives qui nous attendent. On aspire à développer sensiblement l’escrime dans notre pays. Beaucoup de jeunes aiment cette discipline. Il faudrait seulement réunir les conditions et les moyens de sa pratique. On y travaille dès à présent avec l’ambition d’avoir des escrimeurs de très bon niveau, en prévision des JO-2020 et 2024. Le staff technique avec l’entraîneur, Oscar Pérès, et la DTN dirigée par Ahmed Gana ont formé une jeune équipe nationale féminine qui a de l’avenir et qui, j’en suis convaincu, fera parler d’elle, avec de jeunes escrimeuses pleines de talent qui sont en train d’émerger. Les 15 meilleurs athlètes algériens de la discipline prendront part à ce tournoi.
On croit en ces jeunes  qui pourront beaucoup progresser avec ces compétitions internationales animées par des athlètes de haut niveau et de renommée mondiale». À propos de l’organisation, le premier responsable de la FAE a tenu à souligner : «Si 19 pays ont accepté de venir avec leurs meilleures escrimeuses, c’est que la dernière Coupe du monde que nous avons organisé l’année passée a connu une réelle réussite sur tous les plans. Nous en sommes d’ailleurs très fiers. Les participants en ont gardé une très belle image.
On profite de la circonstance pour faire découvrir notre merveilleux pays aux étrangers et en même temps, on veut faire découvrir ce beau sport au public algérois et algérien. C’est pourquoi, on propose l’entrée gratuite à toutes les compétitions qui dureront trois jours. L’organisation sera au top. L’escrime est une discipline qui demande beaucoup de technologie, la vidéo arbitrage sera d’ailleurs utilisée». Les pays participants sont : Algérie, Autriche, Canada, Espagne, France, Allemagne, Grèce, Hong-Kong, Hongrie, Italie, Inde, Japon, Corée du Sud, Pologne, Roumanie, Pologne, Roumanie, Russie, Turquie, USA et Chine. Les journées, 13 et 14 avril, seront réservées à l’épreuve individuelle (19 pays) ; le 15 avril à l’épreuve par équipes (15 pays). Quant aux officiels, ils sont au nombre de douze (1 délégué, 11 arbitres) et deux directoires techniques, de différentes nationalités (Algérie, Allemagne, USA, Corée du sud, Canada, Afrique du sud, Tunisie, Egypte, Espagne et France).
  Les finales auront lieu à partir de 18h dans une ambiance colorée, comme l’annonce le président de la FAE. Les délégations seront hébergées dans trois endroits : Hôtel El Djazair, Hôtel Dar El Ikram et Hôtel Ikram El Dhayf.
Mohamed-Amine Azzouz  
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions