samedi 21 octobre 2017 16:57:42

remplacement du Pentavalent : Reprise de la vaccination à partir du 20 décembre

Le vaccin controversé du Pentavalent sera remplacé par un autre vaccin contre la diphtérie, le tétanos, la coqueluche, l’hémophilus influenzae B et l’hépatite virale B (DTC-HibûHVB).

PUBLIE LE : 17-12-2016 | 0:00
D.R

La reprise de la vaccination des nourrissons contre certaines maladies reprendra à l’échelle nationale à partir du 20 décembre, soit mardi prochain. Le vaccin controversé du Pentavalent sera remplacé par un autre vaccin contre la diphtérie, le tétanos, la coqueluche, l’hémophilus influenzae B et l’hépatite virale B (DTC-HibûHVB).

C’est ce qui a été annoncé par le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière qui a rappelé dans un communiqué diffusé jeudi dernier que «les mesures portant retrait du vaccin Pentavalent dans l’attente des résultats de l’enquête judiciaire», indique «avoir engagé toutes les mesures pour que la reprise de la vaccination contre la diphtérie, le tétanos, la coqueluche, l’hémophilus influenzae b et l’hépatite virale B (DTC-HibûHVB) soit effectuée à partir du 20 décembre 2016.»
Le ministre a souligné, dans ce sens, qu'«en référence aux recommandations, en date du 15 octobre, du comité national d’experts de la vaccination relatives au recours à un autre fournisseur du vaccin pentavalent, recommandations prises en vertu du principe de précaution dans l’attente des résultats de l’enquête judiciaire, la consultation effectuée par l’Institut Pasteur d’Algérie s’est avérée infructueuse.»
Soulignant que le comité national d’experts de la vaccination s'est réuni dans les délais impartis, à savoir le 13 décembre 2016, le MSPRH a noté «avoir pris en considération le résultat infructueux de la consultation sus-citée, et évalué la situation qui en découle.»
Il a indiqué «avoir tenu  compte de  sa recommandation de procéder au rattrapage du vaccin contre la Diphtérie, le Tétanos, la Coqueluche, l’Hemophilus influenzae et l’Hépatite Virale B avant la fin du mois décembre 2016, délai qui, à titre de rappel, n’affecte ni la réponse immunitaire ni la protection de enfants éligibles à cette vaccination.» Soucieux de consolider les résultats acquis en termes de couverture vaccinale et d’adhésion de la population à la vaccination, et considérant que tout refus ou abandon de la vaccination constitue un risque important de résurgence de maladies mortelles évitables, le comité d'experts a formulé des recommandations.
La première recommandation indique que «le nouveau calendrier vaccinal est, à titre de rappel,  maintenu dés lors que les événements graves observés n’ont aucun rapport avec la nature de ce calendrier.»
La seconde souligne que «la reprise de la vaccination contre la Diphtérie, le Tétanos, la Coqueluche, l’Hemophilus influenzae b et l’Hépatite Virale B (DTC-HibûHVB) devra se faire en procédant au remplacement du vaccin DTC-HibûHVB dit pentavalent, retiré par principe de précaution, par le vaccin tétravalent (DTC-Hib) associé au vaccin monovalent HVB.»
La troisième porte sur «l’organisation des séances de rattrapage des enfants par le vaccin tétravalent (DTC-Hib) associé au vaccin monovalent HVB qui devra se faire de manière organisée et  graduelle.»
Le ministère de la Santé tient à rappeler que «les vaccins du calendrier national de vaccination  sont  pré-qualifiés par l’Organisation mondiale de la santé, OMS, et obéissent aux critères d’efficacité et d’innocuité.»
Il rappelle aussi que «la vaccination demeure une priorité de santé publique et que le programme élargi de vaccination, du fait de l’adhésion de la population et des professionnels de santé, a permis d’éliminer et/ou d’éradiquer la plupart des maladies transmissibles prévalentes mortelles de l’enfant.»
Wassila Benhamed
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions