samedi 29 avril 2017 12:30:50

Don de sang : Simple et généreux

On a tous un jour ou l’autre eu écho d’un appel d’urgence émanant de familles en détresse demandant un don de sang pour sauver un parent. Des appels au secours qui nous interpellent et nous indiffèrent en même temps puisque rares sont les personnes qui y répondent.

PUBLIE LE : 27-10-2016 | 0:00
D.R

On a tous un jour ou l’autre eu écho d’un appel d’urgence émanant de  familles en détresse demandant un don de sang pour sauver un parent. Des appels au secours qui nous interpellent et nous indiffèrent en même temps puisque rares sont les personnes qui y répondent.

Le don de sang n’est pas encore ancré dans les mœurs des citoyens. Il existe toujours un manque de confiance des citoyens envers les structures de transfusion» nous dira un spécialiste au niveau de l’hôpital de Beni Messous qui demande à ce qu’il y ait des opérations de sensibilisation afin de convaincre les donneurs qu’il est nécessaire de renforcer le don du sang et éradiquer les stéréotypes par rapport à la sécurité lors de la transfusion et le matériel utilisé (seringue). Il est vrai que le nombre des donneurs de sang augmente d’année en année mais le sang de ces bénévoles reste insuffisant pour sauver la vie a tous ces malades qui en ont besoin. Le sang est à la fois indispensable et irremplaçable. Aucune machine au monde n’est en mesure de le fabriquer ; seul l’homme peut en produire. D’où l’importance des dons dans la vie de tous les jours, ils sont les seuls à même de sauver des vies humaines, à rendre le sourire à des milliers, voire des centaines de milliers de personnes souffrantes. Toutefois, même si les Algériens sont disponibles à donner leur sang une grande partie de ce don est «gaspillé» à cause de «lacunes»  dans la gestion du sang collecté, liées, notamment dues au manque de matériels de prélèvement et de transfusion, ainsi  qu'à l'insuffisance des véhicules de collectes mobiles.

Une hausse de 2%, enregistrée au premier semestre 2016

Chaque année l'Algérie célèbre "le 25 octobre la journée nationale des Donneurs de sang", à ce titre, et à l'occasion du 40e anniversaire de la création de la Fédération algérienne des donneurs de sang (FADS), le slogan retenu pour honorer tous les donneurs de sang est "Gloire à nos donneurs de sang".  Pour sa 11e édition, l'ANS, en coordination avec les directions de la santé de wilaya à travers les structures de transfusion sanguine et en collaboration avec tous ses partenaires notamment la FADS, organise différentes manifestations dont l'objectif principal est de rendre hommage à tous les donneurs de sang bénévoles, de les fidéliser et de recruter de nouveaux donneurs. Lors des différentes journées décidées au don de sang, la mobilisation des donneurs et du personnel de la transfusion sanguine a permis de collecter lors de "la journée maghrébine du Don et des Donneurs de sang le 30 mars", 10.056 poches de sang, pour "la journée mondiale du Don de sang le 14 juin",  8.212 poches et durant le mois de Ramadhan en coordination avec le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, ce sont 43.770 poches de sang qui ont été recueillies, notamment par des collectes mobiles à proximité des mosquées. Par ailleurs, il est à préciser que conformément aux recommandations de l'Organisation mondiale de la santé, la régularité, le bénévolat et le non profit sont les seuls garants d'un approvisionnement durable, sûr et suffisant en produits sanguins afin de satisfaire les besoins nationaux en sang et en produits sanguins, et atteindre l'objectif d'autosuffisance nationale. A cet effet, l'ANS appelle tous les partenaires incontournables, à "participer à sensibiliser les citoyens sur l'importance du don de sang qui permet de soigner des centaines de milliers de personnes chaque année et de nous mobiliser pour instaurer ensemble la culture de ce geste salvateur dans notre société". Il faut savoir qu’une hausse de 2%, soit 283.377 dons collectés, a été enregistrée au premier semestre 2016 collectés avec 70% de donneurs bénévoles dont 26% régulier et 35% de la collecte effectuée  en collecte mobile".

Un site Internet pour les donneurs de sang

C’est la création d’Abdellah Derdour, un jeune Algérien, étudiant à l’université de Mostaganem, spécialisé en sciences de la nature et de la vie, qui a mis en place le premier site Web en Algérie qui rassemble les donneurs du sang des quatre coins du pays. Ce site Web qui sert de base de données regroupe les informations des donneurs de sang algériens, baptisé par son créateur «La banque algérienne du sang» a été le fruit de l’ambition de Abdellah qui a constaté que plusieurs personnes publient des annonces sur Facebook et que plusieurs groupes et pages ont été créés sur ce réseau social afin d’apporter de l’aide aux malades qui ont besoin de sang. Constatant que cette façon de faire est devenue anarchique et prend beaucoup de temps alors que le malade ne peut pas attendre  l’étudiant a  réfléchi à un moyen qui sera plus rapide et plus pratique d’où  la décision de créer un site Web pour les donneurs. Depuis son lancement, «la banque algérienne du sang» a pu rassembler 1.174 donneurs. Pour devenir adhérent, il suffit d’accéder au site et de s’inscrire facilement. Même chose pour les personnes qui sont à la recherche de sang. Le site est organisé d’une façon claire et simple. Pour trouver un donneur, il suffit de préciser seulement la wilaya et le groupe sanguin. Une liste de tous les donneurs répondant à la recherche apparaîtra avec leurs coordonnées.
Farida Larbi
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions